• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : la jeunesse au pouvoir

FBL-FRA-LIGUE1-LILLE-NANTES / © AFP PHOTO DENIS CHARLE
FBL-FRA-LIGUE1-LILLE-NANTES / © AFP PHOTO DENIS CHARLE

15 jours de trêve….L’occasion d’aborder ce premier quart de championnat avec nos trois invités du jour Thomas Leroux, supporteur nantais, Matthieu Bideau en charge du recrutement des jeunes au FC Nantes et Koffi Djidji, le défenseur central des Canaris.

Par Anthony Brulez - éditing Claude Bouchet

Il y a ceux qui ont rejoint leur sélection, d’autres qui ont mis les voiles pendant ces trois jours de repos consécutifs et enfin certains qui, comme Koffi Djidji, ont pris le temps de passer sur le plateau de Canariplay. Histoire de débattre sur le début de saison en dents de scie des Canaris et d’insister sur le retour de la jeunesse nantaise en équipe première.

Le coach fait confiance aux jeunes. Et sur les 5-6 années qui viennent, vous pouvez vous attendre à voir 2 à 3 jeunes par saison jouer en Ligue 1".


L’affirmation est signée Matthieu Bideau, le directeur du recrutement au centre de formation nantais. Il est vrai que cette année, Valentin Rongier, Léo Dubois, Koffi Djidji et Birama Touré sont les joueurs de champ les plus utilisés par Michel Der Zakarian. Sans compter le nouvel apport d’un Jules Iloki lui aussi formé à La Jonelière. "De mémoire, j’avais rarement vu autant de clubs se disputer un jeune joueur de 14 ans. Il a d’ailleurs refusé de grosses offres pour finalement signer chez nous ".

Et même s’il éclôt sur le tard, Jules Iloki est la confirmation que le centre de formation du FC Nantes renaît de ses cendres. "A l’arrivée de Waldemar Kita en 2007, c’était une coquille vide. Elle est désormais….à moitié pleine", se félicite Matthieu Bideau.

L’apport de ces jeunes Canaris entourés de joueurs expérimentés a permis au FC Nantes de redresser la barre après quatre défaites consécutives. Et pourtant, Koffi Djidji n’a pas eu "la sensation que Saint-Etienne ou Bordeaux étaient des cadors. C’est notre niveau qui n’était pas bon" Le défenseur central franco-ivoirien, présélectionné avec les Eléphants mais finalement pas retenu par Michel Dussuyer – "Y’a pas eu de suite pour le moment mais ce serait beau de défendre les couleurs ivoiriennes"- voit dans ce groupe 2015-2016 "plus de qualité même si l’assise défensive est pour le moment un peu moins performante. Mais ça commence à prendre forme. Côté ambiance, ça a évidemment changé et il manque des mecs comme Issa (Cissokho) ou Serge (Gakpé). Mais Wilfried (Moimbé) se lâche de plus en plus (rires)…. "

Le FC Nantes va devoir patienter encore 10 jours pour confirmer son redressement face à Troyes. Et à n’en pas douter, les jeunes auront une nouvelle fois leur(s) mot(s) à dire….

>>revoir l'émission du jour 

 

Canariplay, c'est chaque mardi à 15h30

Un talk 100% web. On refait la rencontre avec Anthony Brulez et ses 3 invités.

Révélateur de la passion d’une ville, d’une région, #Canariplay est le rendez-vous des fans du FC Nantes. Dans ce rendez-vous 100% interactif, les internautes peuvent interagir durant le talk et exprimer leur engouement ou au contraire leur mécontentement...

Via Twitter, réagissez en envoyant vos messages en utilisant les hasthags #FCNantes et/ou #Canariplay

>>voir la page émission

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus