Cet article date de plus de 5 ans

FC Nantes : avant la rencontre face à Bordeaux, retour sur quatre derbys qui ont enflammé la Beaujoire

Le FC Nantes accueille les Girondins de Bordeaux, deuxième round en L1 après la défaite 2-0 au match aller. En attendant la confrontation en Coupe de France prévu le 9 ou 10 février prochain, retour sur les 4 "derby de l’Atlantique" qui ont marqué et fait résonner le stade de la Beaujoire.

26/01/1985 : Le record d’affluence en Ligue 1

FC Nantes - Bordeaux  0-1

Au milieu des années 80, Nantes et Bordeaux se disputent la suprématie du championnat de France. Lors de la saison 1984-85, les Girondins occupent la place de leader entre la 2ème et la 16ème journée puis, entre la 21ème et la 38ème journée. Entre-temps, le FC Nantes réussit à s’emparer du fauteuil et le match du 26 Janvier 1985 est un véritable choc !
Avec 44285 spectateurs, le stade de la Beaujoire établit son record d’affluence en Division 1, record qui ne sera d’ailleurs jamais battu puisque les travaux réalisés avant la Coupe du Monde 1998 ont limité le stade à 38000 places. Lors de cette opposition très serrée, le réalisme de l’attaquant Dieter Muller l’emporta sur un FC Nantes inefficace malgré les tentatives de VahidHallilhodzic et José Touré. En fin de saison, le FC Nantes finit deuxième à trois points des bordelais.

1/10/1994 : Le derby le plus disputé 

FC Nantes - Bordeaux 3-3

Emmené par une génération exceptionnelle, le FC Nantes domine le championnat de France 1994-95 ! Lors de la 11ème journée, les nantais pensent appliquer le fameux « tarif maison » mais alors qu’ils mènent 2-0 à vingt minutes du coup de sifflet final, les bordelais se rebellent et reviennent au score grâce à des réalisations de Fofana et Zidane. Dans les toutes dernières minutes de la rencontre, le FCN obtient un pénalty que conteste le gardien des Girondins en traitant l’arbitre, Monsieur Lainé, de « voleur ». Expulsé, son remplaçant (Lionel Perez) ne parvient pas à stopper le pénalty de Japhet N’Doram ! A 3-2, la Beaujoire est électrique et pense que leurs favoris vont s’imposer mais dans les toutes dernières secondes du match, une reprise de volée extraordinaire de Christophe Dugarry trompe Casagrande et classe ce Nantes-Bordeaux comme l’un des plus beaux de son Histoire !

6/09/2000 : La claque !

FC Nantes – Bordeaux 0-5

Des nantais méconnaissables se heurtent à une équipe girondine transfigurée par leur nouvel attaquant portugais : Pedro Miguel Pauleta ! A la Beaujoire, l’aigle des Açores marque les trois premiers buts de sa carrière en Ligue 1, 197 suivront sous le maillot des Girondins, puis du Paris Saint-Germain. Suite à cette retentissante défaite, les nantais vont attendre cinq journées et une
victoire 5-0 à Strasbourg pour définitivement lancer leur saison et accrocher infine leur huitième titre de champion de France.

6/05/2006 : La dernière de Landreau

FC Nantes – Bordeaux 0-1

Un match qui, sur le plan sportif, ne reste pas dans les annales : victoire 1-0 des Girondins sur un pénalty contestable mais transformé par Jean-Claude Darcheville. Pour la dernière de la saison 2005-2006 à la Beaujoire, Mickael Landreau fait ses adieux au FC Nantes, tout comme Jeremy Toulalan et Olivier Quint. La fin d’une grande et belle histoire d’amour pour le capitaine nantais, débutéedix ans plus tôt, un soir d’octobre 1996.Une page se tourne et c’est tout un club qui se délite lentement mais sûrement…

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc nantes football sport girondins de bordeaux ligue 1