• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : René Girard veut “franchir un cap”

René Girard a été présenté à la presse ce mardi 17 mai 2016. / © France 3 Pays de la Loire
René Girard a été présenté à la presse ce mardi 17 mai 2016. / © France 3 Pays de la Loire

Présenté officiellement ce mardi matin, René Girard est le nouvel entraîneur des Canaris pour 2 saisons. Waldemar Kita a souligné qu'il était important d'annoncer rapidement sa nomination pour bien préparer la prochaine saison.

Par Valentin Gaborieau avec AFP

Waldemar Kita ne tarit pas d'éloges sur son nouvel entraîneur, "René Girard a un grand palmarès, c'est un homme d'expérience" avant d'ajouter, sur un projet pour le club, "nous avons la même vision des choses".

>> VIDÉO. Le reportage de Marion Naumann et David Jouillat
FC Nantes : René Girard veut "franchir un cap"
Présenté officiellement ce mardi matin, René Girard est le nouvel entraîneur des Canaris pour 2 saisons. Waldemar Kita a souligné qu'il était important d'annoncer rapidement sa nomination pour bien préparer la prochaine saison.  - France 3 Pays de la Loire - David Jouillat, Marion Naumann
Présenté officiellement ce mardi matin à la Beaujoire, René Girard, sans contrat depuis un an, était impatient de retrouver un poste. "J'ai grand plaisir à vous voir après une année sabbatique" lance-t-il aux journalistes présents dans la salle, et de poursuivre "j'avais envie de retrouver un banc pour faire ce que j'aime".

 

René Girard souhaite "apporter sa pierre à l'édifice"

René Girard l'avoue, il avait "l'opportunité de choisir", en admettant aussi que le FC Nantes est "le club le plus proche de ce que j'attends""De l'extérieur, j'ai l'impression que c'est un club paisible, où l'on peut travailler. Ce club est bien armé, structuré", a-t-il détaillé. Ancien joueur de Bordeaux, il se remémore les "beaux derbies de l'Atlantique". Pour lui, "Nantes représente quelque chose dans le football français".

Les discussions avec le président Waldemar Kita laissent à penser que l'ancien coach de Lille aura de l'autonomie pour "pérenniser le club dans le top 10". Et de poursuivre, sur l'effectif actuel, "on va d'abord regarder qui part et qui reste" pour ensuite "bâtir une colonne vertébrale solide". "Ici je sais qu'il y a de bons jeunes. Quelques-uns jouent, ont montré leur potentiel, on va s'appuyer là-dessus. Il serait dommage d'aller chercher des joueurs pour des joueurs", a-t-il simplement répondu à une question sur ses axes de recrutement.

Sur les récentes critiques liées à sa venue, le président est ferme : "Laissez-le travailler". Il estime que "c'est un manque de respect pour quelqu'un qui a fait ses preuves".

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus