Génération Senior : une aide au bricolage pour les retraités nantais les plus modestes

Grâce à l'aide du CCAS de Nantes, Brigitte a pu faire intervenir une société de dépannage à domicile
Grâce à l'aide du CCAS de Nantes, Brigitte a pu faire intervenir une société de dépannage à domicile

Faire intervenir un plombier ou un électricien à domicile revient vite à une centaine d'euros. Trop cher pour les petites retraites. A Nantes, le CCAS leur vient en aide en prenant en charge une partie de la facture.

Par Olivier Quentin

Jean vient de faire une intervention de deux heures chez Maryse. Cette retraitée de 64 ans, avait appelé son propriétaire, un bailleur social de Nantes, pour des problèmes de douche et d'évier bouchés. Redirigée vers le service des personnes âgées elle a appris qu'elle pouvait avoir droit à une aide financière pour de menus travaux. La société "Mutualité Dépannage" est donc intervenue chez elle et effectivement la facture sera allégée : au lieu de 124 euros, Maryse ne paiera que 48.40 €, le reste étant pris en charge par le Centre Communal d'Action Sociale.

Une prise en charge en fonction des revenus

Autre quartier, autre intervention. Cette fois-ci c'est l'association d'insertion "Atelier  de bricolage des Dervalières" qui intervient chez une habitante d'un collectif. Il faut poser un abat-jour et déboucher un syphon. Brigitte ne paiera que 12,50 € au lieu de 47,50 €. "Avec ma petite retraite, je n'aurais pas pu m'offrir ce dépannage" nous avoue Brigitte. Elle aurait bien voulu aussi solliciter l'association pour des travaux de peinture mais là on dépasse la demi-journée d'intervention et c'est hors cadre pour l'aide financière du CCAS. Cette subvention n'est accordée aux plus de 60 ans de la ville que pour de petits travaux. L'aide varie en fonction de la tranche d'imposition. 

>> Un clic pour la chronique
Génération Senior du 28 avril 2016
Génération Senior du 28 avril 2016 - France 3 Pays de la Loire - Olivier Quentin


"Ces aides au financement de petits bricolages sont tout à fait dans la démarche du maintien à domicile." Catherine Piau, adjointe au Maire de Nantes en charge des personnes âgées présente également cette intitiative comme un élément de la lutte contre l'isolement. "Il y a des personnes âgées qui n'ont pas dans leur réseau de proximité des personnes, amis ou famille, pour leur rendre ces petits services de dépannage." La subvention permet donc aux plus isolés de se faire dépanner... et d'avoir une visite. Un petit café partagé avec le dépanneur permet aussi d'éclairer la journée.


Dispositif "Petit Bricolage"

Pôle Personnes Agées de la Ville de Nantes 02 40 99 28 10 

Trois associations de Nantes ont l'agrément de la Ville pour ces petits dépannages :

  • Mutualité Dépannage,
  • l'Atelier Bricolage des Dervallières,
  • le Centre Unique de Bricolage.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus