Ligue 1 : le FC Nantes, battu par Montpellier (0-2), n'y arrive plus

Après 3 défaites consécutives en championnat face à Lyon, Lille et Reims, les Canaris se sont de nouveau fait surprendre en s’inclinant 2-0 à domicile sur des buts de Dabo et de Skhiri.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Sous un soleil printanier, les spectateurs de la Beaujoire voyaient deux équipes en difficulté s’affronter dans l’élite pour la 34ème journée de Ligue 1. Le FC Nantes n’a plus gagné depuis le 13 mars soit la 30ème journée de Ligue 1 (victoire 2-0 contre Angers). Quant à Montpellier, les Héraultais n’ont plus gagné depuis le 27 février soit la 28ème journée de Ligue 1 (victoire 3-0 contre Lille).

Les équipes de départ

FC Nantes : Dupé, Lenjani, Vizcarrondo, Djidji, Dubois, Gomis, Bedoya, B. Touré, Gillet, Adryan, Sala.
Montpellier HSC : Jourdren, Congré, Hilton, Rémy, Roussillon, Martin, Boudebouz, Skhiri, Dabo, Camara, Ninga.

Le film du match

Un jeu pauvre et peu d’occasions

A la 3ème minute, les Montpelliérains obtiennent le premier corner du match tiré par Boudebouz. Le centre est dangereux et Touré détourne pour un nouveau corner qui ne donne rien.

Les Nantais obtiennent leur premier corner à la 5ème minute après une belle incursion d’Adryan servi par Bedoya. Le corner de Lenjani tombe directement dans les bras de Jourdren, le portier du MHSC.

Ce premier quart d’heure est vierge d’occasion de but, les deux équipes commettant quelques fautes empêchant l’adversaire de créer offensivement.

Il faut attendre la 20ème minute pour voir la première frappe du match. Camara frappe des 30 mètres mais Riou se couche bien pour repousser le ballon.

A la 23ème minute, Ninga déborde sur le côté gauche et s’infiltre dans la surface. Il parvient à centrer, Dabo reprend instantanément du plat du pied gauche et trompe Dupé (0-1).

Ambiance électrique à la Beaujoire, certains spectateurs montrent leur mécontentement en sifflant les Canaris dès qu’ils choisissent de jouer vers l’arrière.

Le premier tir des Canaris intervient à la 29ème minute par l’intermédiaire de Touré, à 25 mètres des buts. Son tir est détourné en corner.

Sur un coup-franc de Lenjani, Sala parvient à placer sa tête devant Jourdren mais le ballon part complètement au-dessus des cages montpelliéraines.

A la 33ème minute, Gillet, à son tour, tente de marquer de loin mais sa frappe s’envole dans la tribune Erdre.

Belle erreur de Jourdren, à la 42ème minute, qui se saisit du ballon hors de la surface de réparation, il écope d’un carton jaune. Coup-franc pour les Jaunes tiré par Lenjani, sans résultat…

Carton jaune pour Vizcarrondo dans le temps additionnel pour une faute sur Camara. Le coup-franc montpelliérain est repoussé par la défense nantaise.

A la mi-temps, des sifflets descendent des travées de la Beaujoire, les Canaris incapables de réagir après l’ouverture du score de Dabo. Egalité parfaite à la pause pour la possession de balle.

Pas de réaction en seconde mi-temps

En début de 2ème mi-temps, Michel Der Zakarian joue la carte offensive en faisant rentrer Thomasson et Iloki à la place d’Adryan et de Gomis.

A la 49ème minute, Bedoya frappe dans la surface de réparation mais son tir est contré. Les Canaris semblent plus mobiles en attaque, Der Zakarian répétant incessamment de jouer « vers l’avant ».

A la 54ème minute, Boudebouz tente une frappe de l’extérieur du pied gauche, à l’entrée de la surface de réparation, mais son ballon manque de vitesse pour tromper Dupé, vigilant.

3 minutes plus tard, Dubois, bien servi par Iloki, tente de marquer du pied gauche mais son tir, à ras de terre, passe à côté du montant droit de Jourdren… L’occasion la plus dangereuse pour le FC Nantes.

A l’heure de jeu, Congré écope d’un carton jaune pour une faute sur Sala. A l’instar des autres coups de pied arrêtés, celui-ci n’aboutit pas.

Les Nantais baissent le pied et ne parviennent pas à emballer ce match. A la 71ème minute, Skhiri reprend un ballon, d’abord repoussé sur corner par les Nantais, qui vient lober toute la défense et Dupé pour doubler la mise (0-2).

A la 76ème minute, Jourdren, en dégageant le ballon du poing sur un coup-franc, vient percuter Vizcarrondo qui reste quelques secondes au sol avant de reprendre le jeu.

A la 81ème minute, il est contraint de laisser sa place à M’Laab, se plaignant d’une douleur derrière la jambe droite.

A la 82ème minute, Dupé repousse un tir à bout portant de Dabo. 2 minutes plus tard, Sala était tout près de réduire la marque mais sa tête passe à côté du montant gauche de Jourdren.

Le coup de sifflet final donne un goût très amer aux Canaris, c’est leur 4ème défaite consécutive en championnat.

Ce qu’il faut retenir

  • 0 tir cadré pour le FC Nantes. Statistique symbolisant le manque d’inspiration qu’ont eu les Canaris dans cette rencontre.
  • Sala trop esseulé. L’Argentin avait beaucoup de mal à exister dans cette rencontre, bénéficiant de longs ballons qu’il ne parvenait pas à exploiter, surtout en première période.
  • 2 buts encaissés cet après-midi par le FC Nantes. C’est le nombre de buts que Montpellier a réussi à marquer sur les 5 rencontres précédentes.
  • Fin de cycle pour les visiteurs du jour. Montpellier n’avait plus gagné en championnat à la Beaujoire depuis la saison 2001-2002. Le 8 décembre 2001, Franck Silvestre et Fode Mansare avaient donné la victoire aux Héraultais (1-2).

Le classement

Avec cette défaite, le FC Nantes n’avance plus et reste tout de même 10ème avec 44 points. Montpellier, 16ème avant la rencontre, grimpe à la 15ème place avec 40 points.

Débrief du match dans Canariplay

Mardi à 15h30, on rejoue le match contre Montpellier dans Canariplay, l’émission 100% web ! Anthony Brulez et ses invités débrieferont la prestation des Canaris et donneront leurs avis sur la fin de saison du FC Nantes.