• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : un chantier de rénovation de la couverture à l'origine du sinistre à Saint-Donatien

Incendie de la basilique Saint-Donatien à Nantes, un chantier de couverture à l'origine du sinistre / © f3
Incendie de la basilique Saint-Donatien à Nantes, un chantier de couverture à l'origine du sinistre / © f3

Des couvreurs qui effectuaient un chantier de réparation de la couverture de la basilique Saint-Donatien à Nantes seraient à l'origine de l'incendie qui a pratiquement détruit l'ensemble de la toiture. Il n'y a pas de blessés.

Par Christophe Turgis

Un centre de commandement avec une soixantaine de pompiers a été installé près de la basilique, qui n'est pas classée, située au nord-est du centre de ville.
Le sinistre est "probablement lié à des travaux d'étanchéité qui avaient lieu sur le toit" au moment où le feu s'est déclaré, a indiqué le commandement des pompiers lors d'un point presse à la mi-journée, alors que le feu était "circonscrit".
Le départ de feu a été constaté à 10h45: deux ouvriers qui se trouvaient alors sur le toit ont été pris en charge mais n'ont pas été blessés, ont indiqué les
pompiers.

La partie arrière de l'édifice est très endommagée et une partie de la charpente s'est effondrée, ont précisé les pompiers, qui s'attelaient depuis la mi-journée à la protection des oeuvres qui n'ont pu être évacuées, notamment un orgue. La basilique Saint-Donatien est l'une des deux basiliques de Nantes, ville qui compte aussi une cathédrale.

Cet incendie fait écho, pour les Nantais qui étaient nombreux à le rappeler lundi matin sur les réseaux sociaux, à celui qui avait embrasé et ravagé, le 28 janvier 1972, le toit de la cathédrale gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul au cœur de Nantes, construite entre le XVe et le XIXe siècle. Là encore, le sinistre s'était déclaré suite à des travaux effectués par un couvreur.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus