Cet article date de plus de 5 ans

Nantes : coup de filet de la gendarmerie, trois évadés retrouvés

Douze personnes, dont deux femmes, ont été interpellées ce matin sur Nantes et sa région dans le cadre d'une affaire de cambriolages et de vols par effraction. 
130 gendarmes des compagnies de Rezé et Châteaubriant, du peloton de surveillance et d'intervention gendarmerie (PSIG) du groupement de gendarmerie de la Loire-Atlantique, de deux pelotons de l'escadron de Pontivy et de six équipes cynophiles de la région ont été mobilisés ce mardi matin sur Nantes et sa périphérie.

L'aboutissement d'investigations menées depuis plusieurs semaines par les gendarmes du groupe d'enquête et de lutte contre les cambriolages (GELAC) de la compagnie de gendarmerie départementale (CGD) de Rezé dans le cadre de cambriolages et de vols par effraction. 35 faits au total portant sur des boulangeries et des résidences principales et remontant à août 2015.

Ce mardi matin, les gendarmes ont interpellé douze individus, dont deux femmes, âgés entre 20 et 30 ans. 
Parmi les interpellés, trois personnes étaient en situation d'évasion, dont l'une en date du 22 octobre du CHU de Nantes, un jeune homme de 24 ans qui s'était évadé par la fenêtre des toilettes. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers