Cet article date de plus de 6 ans

Nantes : les groupes qu'il ne faut pas louper au festival Indigènes

Bien sûr, l'idéal serait de tout voir mais les impératifs financiers des uns et les obligations des autres obligeront à des choix. 22 groupes, 15 pays différents, la scène indépendante et un brin sauvage sera présente à Nantes pour le festival Indigènes jusqu'à dimanche prochain. L'essentiel est là.
22 groupes de 15 pays différents seront présents pour célébrer la scène indépendante rock, folk, noise, pop ou electro, des groupes peu ou pas connus mais qui mériteraient de le devenir. Voici notre sélection subjective bien entendu mais pas restrictive.

The Soft Moon - jeudi 28 à 22h40 à Stereolux

Groupe indépendant américain originaire d'Oakland, projet de l'artiste Luis Vazsquez, The Soft Moon vient de sortir son troisième album. L'anxiété serait leur influence principale, c'est du moins ce qui est inscrit sur leur compte facebook. Aussi froid qu'un bon congélateur... Brrrr!!
The Soft Moon // "Insides" (OFFICIAL VIDEO)

The Blondi's salvation - jeudi 28 à 20h30 à Stereolux

Ils viennent de Nantes, charmante bourgade posée sur la Loire, et font dans le psychédélique underground tendance The Blacks Angels. JC Satan et Brian Jonestown Massacre seraient leurs maîtres. On se réchauffe et on tremble de peur. Houlala...
The Blondi's Salvation - Tripalium

Psycho mutants - vendredi 29 ​à 19h00 au CafK

Il sont hongrois et jouent une musique inclassable tendance Nick Cave des Carpates avec un accent balkan. On est dans le parodique, une "musique festive et excessive comme une bande originale de Tarantino", nous dit-on. Le mieux pour s'en convaincre est d'écouter et d'aller voir. On pourrait presque danser. Let's go...
Psycho Mutants - Everybody's Young God

Acid Baby Jesus - vendredi 29 à 22h00 à Stereolux

C'est le moment de ressortir vos pattes d'eph et de laisser pousser vos cheveux, les Grecs d'Acid Baby Jesus débarquent à Nantes pour balancer leur musique psychédélique littéralement enfiévrée. On les dit chefs de file d'une scène indépendante grecque en plein essor... Comme quoi la Grèce est peut-être l'avenir de l'Europe.
ACID BABY JESUS - "Vegetable" (Official Music Video)

Mikal Cronin - samedi 30 à 18h30 au Ferailleur

Bassiste du groupe de rock garage Ty Segall, le Californien Mikal Cronin a trouvé un juste équilibre dans sa vie de musicien, comme il le confie dans une interview à l'Obs, avec son projet personnel beaucoup plus pop. Du Beach Boys tendance énervé.
Mikal Cronin - Change (Official Music Video)

Bigott - samedi 30 à 16h00 au Ferrailleur​

On l'appelle le Johnny Clash castillan, mais il y a aussi du Beck et du Sébastien Tellier dans sa musique. Et du soleil...
Bigott - The Reno Poem

Laetitia Sheriff - samedi 30 à 23h00 à Stereolux

Laetitia Sheriff est rennaise. Son troisième album, "Pandemnium, Solace ans Stars", est décrit par Les Inrocks comme "électrique et raffiné, sombre et scintillant". Un peu comme elle...

Laetitia Shériff - "The Living Dead" - Clip officiel

Simian Ghost - samedi 30 à 21h15 à Stereolux

Ils viennent de Suède et pourraient bien enfin réchauffer notre printemps quelque peu frisquet avec leur pop atmosphérique sur laquelle plane l'ombre des Beach Boys... 

Simian Ghost - Never Really Knew (Official Video)

Gratuit - dimanche 31 à 19h25 à Stereolux

Difficile de porter ce nom mais le concert de ce groupe nantais est pour le coup vraiment gratuit et sans réservation. Alors, inutile de crier, un seul mot d'ordre, courrez, sautez, plongez vers la salle micro de Stereolux, vous pourrez y entendre l'un des projets les plus singuliers du moment sur la scène locale...
Là - Je crie - GRATUIT

Plus d'infos sur le festival, tous les concerts, tous les groupes ici


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture musique