Nantes : Jean-Marc Ayrault maire honoraire de la ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
L'ancien Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault a reçu le titre de maire honoraire de Nantes, ville dont il a été à la tête de 1989 à 2012
L'ancien Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault a reçu le titre de maire honoraire de Nantes, ville dont il a été à la tête de 1989 à 2012 © Olivier Lanrivain / Maxppp

Jean-Marc Ayrault, ancien maire de la ville de 1989 à 2012 et ancien Premier ministre, a reçu le titre de maire honoraire, un titre honorifique, accordé par le préfet à un ancien maire ayant exercé pendant au moins dix-huit ans

"Ce n'est pas une simple formule administrative", a déclaré Jean-Marc Ayrault lors d'une cérémonie organisée dans la salle du conseil municipal de Nantes, en présence de son épouse et de ses deux filles, et de nombreux élus et anciens élus.
"De tous les mandats que j'ai exercés, conseiller général, maire, député, Premier ministre, de toutes les fonctions que j'ai exercées, il y en a une qui m'a marquée et qui restera la plus forte, la plus profonde, c'est la fonction de maire", a ajouté l'ancien chef du gouvernement, soulignant qu'"à 27 ans", âge auquel il avait été élu maire de Saint-Herblain, dans l'agglomération nantaise en 1977, cette fonction l'avait "un peu impressionné".

L'ancien professeur d'allemand, issu d'une famille ouvrière de Maulévrier (Maine-et-Loire), avait conquis douze ans plus tard, dès le premier tour, la ville de Nantes, à la tête de laquelle il restera pendant 23 ans, jusqu'à sa nomination à Matignon le 15 mai 2012.
Après le "traumatisme" lié à la fermeture des chantiers navals, en 1987, Jean-Marc Ayrault a "su réveiller" Nantes et la "métamorphoser" en
grande ville culturelle, a notamment mis en valeur la maire PS de la ville, Johanna Rolland, élue en mars 2014.

avec AFP

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.