Nantes : Jean-Pierre Clavier candidat à la présidence de la Fédération Française de Football

Le Conseil national des supporteurs de football (CNSF) annonce la candidature de son cofondateur, le Nantais Jean-Pierre Clavier à la présidence de la Fédération française de football (FFF).

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

M. Clavier, professeur de droit à l'Université de Nantes, administrateur de l'association À la nantaise, conduira une liste de 12 personnes, la première chronologiquement à se déclarer pour ce scrutin prévu en mars 2017.
"L'idée est d'apporter plus de transparence et de démocratie au fonctionnement du système", indique la tête de liste. "On ne peut pas être élus car tout est verrouillé mais ce qui compte c'est d'ouvrir des débats, de soulever des questions. On aimerait que la liste qui l'emportera intègre quelques unes de nos idées."


Une idée soutenue par des parlementaires de tous bords

Intitulée" Supporters de la Transparence", cette liste sera conduite par Jean-Pierre Clavier, cofondateur du Conseil National des Supporters de Football et auteur d'une proposition de loi relative à la représentation des supporters. Certains articles de ce texte ont d'ores et déjà été adoptés par le Parlement en mai dernier. Une nouvelle proposition de loi sera prochainement déposée, avec notamment le soutien de députés, comme le nantais François de Rugy (Écologistes), Marie-George Buffet (PCF), Nicolas Dupont-Aignan (DLF) ou Dominique Bailly (PS).


Absence d'ouverture à la FFF

"La proposition de loi pourrait se suffire à elle-même, mais on se rend compte qu'on bouscule les choses quand on prend des mesures radicales." À défaut d'être radicale, la liste, promise à un score proche du zéro en raison du mode d'élection, peut au moins avoir un effet choc dans un paysage où personne n'a à ce jour pris position.
"Les statuts de la fédération sont rédigés de telle manière que les supporters peuvent se présenter, mais pas voter. Le droit de vote est réservé aux présidents de ligue et de district, ce qui démontre une absence totale d'ouverture et de démocratie dans le fonctionnement de la FFF", estime Jean-Pierre Clavier. "Si le futur président de la Fédération intègre certaines de nos idées dans son programme, alors nous aurons gagné".


La liste présentée par "Supporters de la transparence"

Jean-Pierre Clavier, professeur des facultés de droit, administrateur d'À la nantaise
Marc Tarabella, député européen, président de l'intergroupe sports du Parlement européen
Jean-Guy Riou, président de l'Union des Supporters Stéphanois
Stéphane Lamaix, président des Socios Nancy
Matthieu Gudefin, président de la Fédération des Culs Rouges de Rouen
Gautier Kertudo, avocat en droit du sport, président du think tank Tatane
Marie Lefebvre, étudiante à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Luc Arrondel, économiste au CNRS, porte-parole de Supporters Actionnaires France