• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Pays de la Loire : la gastro cède du terrain

Arrivée avec trois mois d'avance, l'épidémie de gastro-entérite, qui touche notre région depuis plusieurs semaines, est en recul.

Par Fabienne Béranger avec Antoine Ropert

En Pays de la Loire, le pic de l'épidémie a été atteint la semaine passée avec 368 cas signalés pour 10 000 habitants.
"Ça dure de deux à quatre jours", explique le Dr Yann Mahé, "de fortes colliques au début. Il faut que les gens aient le bon réflexe de prendre ce qu'il faut, de manger ce qu'il faut : riz, carottes, bananes, de boire des boissons un peu sucrées".

Pas d'antibiotiques pour soigner la gastro-entérite car c'est un virus, par contre, il existe des précautions à prendre. "Ce serait bien de se saluer à l'asiatique plutôt que de se serrer la main ou de s'embrasser", conseille Yann Mahé, et puis il faut aussi se laver les mains "le plus souvent possible en période d'épidémie".

La dimution des cas de gastro-entérites en Pays de la Loire est la conséquence des vacances scolaires, car moins de contacts à l'école et dans les transports en commun, mais ne nous réjouissons pas trop vite , la traditionnelle épidémie de gasto hivernale est à venir.
Le pic de la gastro atteint en Pays de la Loire la semaine du 17 au 23 octobre / © Réseau Sentinelles
Le pic de la gastro atteint en Pays de la Loire la semaine du 17 au 23 octobre / © Réseau Sentinelles

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus