Pays de la Loire : l'ONPL en difficulté

L'Orchestre National des Pays de la Loire / © Maxppp
L'Orchestre National des Pays de la Loire / © Maxppp

"L'Orchestre National des Pays de la Loire est en danger" affirme son président Alain Gralepois, réagissant à la volonté du département du Maine-et-Loire de se désengager du syndicat mixte qui gère l'orchestre philharmonique, il manquerait alors près de 500 000 euros, soit plus de 7% du budget

Par Christophe Turgis

Le président du conseil départemental du Maine-et-Loire avoue avoir l'intention de sortir du syndicat mixte qui gère l'orchestre. La participation du département représente 7,22% du budget soit précisément 464 373 euros. Les finances départementales sont en train de passer au rouge, le niveau d'endettement du Maine-et-Loire est bien supérieur à celui de la moyenne. Selon l'Association des Départements de France la durée de désendettement du Maine-et-Loire est de 12 ans, quand la moyenne nationale se situe à 5,5% !

Pour l'orchestre philharmonique ces 464 373 euros sont vitaux. L'orchestre en danger affirme le président du syndicat mixte qui le gère. "La suppression de près de 500 000€ de crédits, si elle devait être confirmée, ne permettrait plus à l'ONPL de fonctionner, et ce dès l'année prochaine. Une redéfinition complète de son périmètre et de ses missions serait nécessaire et tout le projet artistique engagé par Pascal Rophé devrait être abandonné.
Quarante-cinq ans de concerts symphoniques, d'opéras, d'actions sur tout le territoire régional seraient ainsi balayés du fait de cette décision dont, j'en suis certain, le président du conseil départemental du Maine-et-Loire n'a pas mesuré toutes les conséquences
".

Pour autant l'abandon de l'orchestre par le département du Maine-et-Loire n'est pas certain. "Le département seul n'en aurait pas le pouvoir. le code
général des collectivités territoriales auquel il est soumis, comme toutes les autres collectivités locales, stipule que seul le Préfet peut décider du retrait d'une collectivité membre d'un groupement, après l'accord de l'assemblée délibérante du syndicat mixte
".


L'Orchestre National des Pays de la Loire

Un syndicat mixte composé du conseil régional des Pays de la Loire, de la direction régionale des affaires culturelles, des villes de Nantes et Angers, des départements de la Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de la Vendée.

Le budget s'élève à 11 millions d'euros, répartis ainsi :

  • 2 millions d'euros pour l'État
  • 3 millions d'euros pour la région Pays de la Loire
  • 2 millions d'euros pour la ville de Nantes
  • 1 million d'euros pour la ville d'Angers
  • 560 000 euros pour la Loire-Atlantique
  • 460 000 euros pour le Maine-et-Loire
  • 120 000 euros pour la Vendée
  • Les recettes de l'orchestre complètent le reste. L'ONPL compte plus de 9000 abonnés, un record en France !

Enfin l'orchestre compte 97 musiciens, 25 techniciens et personnels administratifs.

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus