Premier retour de Tunisie à l'aéroport de Nantes, les voyageurs sont soulagés

Publié le Mis à jour le

Après l'attentat du 26 juin à Sousse, en Tunisie, de nombreux touristes ont écourté leur séjour. Les hôtels se vident. Ces voyageurs arrivent de Djerba, à 440 kilomètres de Sousse et ne sont pas mécontents de rentrer.

A 10h05, ce 28 juin, les visages qui arrivent dans le hall de l'aéroport de Nantes-Atlantiques sont soulagés. Le vol a décollé de Djerba, en Tunisie, à 443 kilomètres exactement des lieux de l'attentat du 26 juin où un homme a tué 38 personnes en ouvrant le feu sur la plage de l’hôtel Riu Imperial Marhaba de Sousse. 
Les voyageurs rencontrés ce matin ne font pas partie de ceux qui ont écourté leur voyage. Tous disent que Djerba est suffisamment loin de Sousse pour qu'ils ne se soient pas sentis réellement en danger. Ils admettent tout de même être soulagés de rentrer.

"Les hôtels se vident"

Globalement, la tendance est au départ. Même si certains veulent rester pour montrer aux terroristes qu'ils n'ont pas réussi à instaurer la peur, on observe depuis vendredi soir un flux important de touristes quittant la Tunisie. Ce voyageur explique: "Mon hôtel était déjà à moitié vide quand je suis arrivé. Après l'attentat, j'ai vu beaucoup de personnes de l'hôtel écourter leur séjour."

Depuis le printemps arabe, le nombre de touristes en Tunisie a sérieusement chuté.  Après l'attentat du 26 juin, ce sont des milliers de voyageurs qui quittent le pays d'après nos confrères du Monde.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité