Cet article date de plus de 5 ans

Réforme de la Constitution : le socialiste Raimbourg, nouveau rapporteur à l'Assemblée nationale

Le député socialiste Dominique Raimbourg, un des vice-présidents de la commission des Lois, a été choisi mercredi comme nouveau rapporteur de la réforme constitutionnelle, après l'annonce surprise de la nomination de Jean-Jacques Urvoas pour remplacer Christiane Taubira au ministère de la Justice.

Dominique Raimbourg à l'Assemblée Nationale, le 26 mars 2013
Dominique Raimbourg à l'Assemblée Nationale, le 26 mars 2013 © MaxPPP
Ce choix, annoncé au début de la réunion de la commission des Lois mercredi matin, a été confirmé par Jean-Yves Le Bouillonnec (PS), qui faisait office de président de séance, peu avant l'intervention du Premier ministre, Manuel Valls, en fin de matinée. "En lieu et place" du président de la commission des Lois, nommé dans la matinée garde des Sceaux, Dominique Raimbourg va donc reprendre le rôle délicat de rapporteur du projet de loi constitutionnelle de "protection de la Nation", réforme chère à l'exécutif mais controversée, notamment à gauche.

Les remerciements pour sa "promptitude" à avoir accepté "cette mission" adressés par Jean-Yves Le Bouillonnec ont suscité des rires dans la salle de la commission des Lois, inhabituellement comble, avec une centaine de députés présents, pas tous membres permanents.

Député PS de la 4e circonscription de Loire-Atlantique, Dominique Raimbourg, 65 ans, est ancien avocat de profession

>>voir ou revoir Dominique Raimbourg, invité de La Voix Est Libre 

Dominique Raimbourg, député de Loire-Atlantique et vice-président de la commission des lois à l'Assemblée Nationale était l'invité du magazine La Voix est Libre ce samedi 23 janvier 2016 à 11h30. Il est venu à l'occasion de la sortie d'un livre sur la prison et la vie carcérale "PRISON, Le choix de la raison"


La voix est libre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique christiane taubira