Cet article date de plus de 6 ans

Saint-Herblain : les gens du voyage indésirables à la Bégraisière

Dimanche dernier, une centaine de caravanes se sont installées à Saint-Herblain sur le site du parc de la Bégraisière. Une installation que la municipalité de la périphérie nantaise "condamne fermement".
##fr3r_https_disabled##"L'hiver, on s'installe dans des camps pour les gens du voyage mais ils sont mal placés" expliquaient un des occupants du site de la Bégraisière ce matin à notre équipe sur place "mais aux beaux jours, on est comme tout le monde, on a envie d'endroits plus verts. On s'installe là où on trouve".

S'ils savent qu'ils vont devoir partir, les occupants du site disent de ne pas "avoir reçu d'avis d'expulsion pour le moment".
Bertrand Affilé, le maire socialiste de Saint-Herblain explique avoir fait "constater par la police municipale l'occupation des lieux afin de faire une demande d'expulsion auprès de la préfecture" poursuivant " ils sont là illégalement mais je peux comprendre leur besoin d'aires d'accueil plus agréables pour l'été".

Sur le site, que les gens du voyage installés là gardent propre, une benne a été installée pour recueillir leurs déchets ménagers. Mais les occupants des lieux regrettent que les portes des toilettes publiques aient été fermées par la municipalité de Saint-Herblain.

Une municipalité qui a choisi de maintenir la manifestation "Tous à vélo" de ce samedi après-midi. mais en évitant le site où sont installés les gens du voyage.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société gens du voyage