Coronavirus : à Nantes, la Semitan adapte son offre de transport

La Semitan annonce adapter son offre de transports publics à la situation nouvelle créée par les mesures de restriction des déplacements des habitants dans la métropole de Nantes, des dispositions qui prennent effet ce jeudi 19 mars.
Tout comme au mois d'avril, les abonnés Tan ne seront pas facturés au mois de mai.
Tout comme au mois d'avril, les abonnés Tan ne seront pas facturés au mois de mai. © Christophe Turgis / France Télévision
Le réseau de transport public fonctionne désormais en jour "violet" à partir de ce jeudi 19 mars (niveau de service des samedis des périodes de faible activité estivale par exemple).

Le service de nuit sest modifié. Les derniers départ des tramways se feront à 22H30 du pôle d’échanges de Commerce. Pour les bus, les derniers départ auront lieu au plus tard à 22H30 de leurs terminus (selon les lignes).

La navette aéroport passe à 30 minutes de fréquence. En complément, il est possible d'utiliser la ligne 48 (actuellement à 20 mn de fréquence en jour violet) avec correspondance avec la ligne 3 du tramway au pôle d’échanges de Neustrie

Depuis le mardi 17 mars, la navette fluviale le Passeur de l’Erdre ne fonctionne plus en raison d’une interdiction de naviguer sur cette rivière.

La montée dans les bus se fait par les porte médianes et arrières, les conducteurs ne vendent plus de tickets.
Les circuits scolaires sont suspendus, l'espace mobilité de la station commerce est fermé, enfin la Semitan assure que tous les véhicules sont désinfectés quotidiennement.

Ces adaptations ont été décidées à la suite des nouvelles règles prises par le Président de la République lundi 16 mars. La Semitan a défini, en accord avec Nantes Métropole, un plan de nouvelles modalités permettant d’assurer la continuité du service public de transport. Ces mesures sont mises en œuvre à compter du jeudi 19 mars.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société transports urbains économie transports