Covid-19 : au CHU de Nantes, déjà plus de patients covid qu'au mois d'avril dernier

Le CHU de Nantes doit faire face depuis la mi-octobre à "une accélération très rapide" des hospitalisations pour Covid-19, avec 149 patients, dont 26 en réanimation. 149 patients, c'est plus qu'à la mi-avril, au plus fort de la première vague épidémique.
149 patients atteints par la covid-19 au CHU de Nantes, le pic épidémique d'avril est dépassé dès le début de novembre
149 patients atteints par la covid-19 au CHU de Nantes, le pic épidémique d'avril est dépassé dès le début de novembre © Loïc Venance / AFP
Le CHU de Nantes a dépassé le pic de 147 patients, atteint le 7 avril lors de la première vague de l'épidémie. Le 16 octobre, il comptabilisait 52 hospitalisations pour Covid-19. Philippe El Saïr, le directeur général du CHU de Nantes, fait état "d'une accélération très rapide".

Pour y faire face, le CHU va passer "de 109 à 195 lits Covid-19 et de 92 à 111 lits de réanimation" et a annoncé le recrutement de 150 personnels (infirmiers, aide-soignants). Selon le responsable du CHU, "la seconde vague va monter plus haut que la première et les quinze prochains jours seront déterminants".
    
M. El Saïr a prévenu que sans "respect du confinement", on allait "au-devant de grandes difficultés car nos capacités ne sont pas infinies".
    
"Entre 8% et 12% d'opérations chirurgicales vont être déprogrammées ces prochaines semaines", précise le Pr Karim Asehnoune, président de la Commission médicale d'établissement.
    
Dans l'ensemble de la région Pays de la Loire, le taux d'incidence est de 314 cas pour 100 000 habitants (pour 431 à l'échelle nationale). 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société