Covid -19 : deux cas de variant sud-africain détectés, deux écoles fermées à Nantes

Deux élèves ont été testés positifs au variant sud-africain de la covid-19 le vendredi 12 février dernier, le préfet a pris la décision en accord avec le recteur d'académie et l'ARS de suspendre l'accueil des élèves et des personnels dans les écoles Georges Sand et Camille Claudel à Nantes.

L'école primaire Georges Sand à Nantes où ont été détectés des cas de variants britanniques de la covid-19 est fermée jusqu'au 21 février
L'école primaire Georges Sand à Nantes où ont été détectés des cas de variants britanniques de la covid-19 est fermée jusqu'au 21 février © maps

 

Selon les préconisations nationales et à la suite d’une appréciation partagée entre le préfet de Loire-Atlantique, le directeur académique des services de l’Éducation nationale, la mairie de Nantes et l’Agence Régionale de la Santé, "il apparaît que l’école primaire George Sand n’est plus en mesure d’accueillir les élèves dans le respect optimal du protocole sanitaire".

Une décision également étendue à l’école maternelle Camille Claudel du fait de la proximité entre les deux établissements. 259 élèves répartis dans 16 classes sont concernés pour l’école primaire et 110 élèves dans 6 classes pour l’école maternelle.

Le préfet de la Loire-Atlantique a donc pris la décision de suspendre les classes des deux établissements scolaires à compter du 16 février et jusqu’au 19 février 2021 inclus.

"On constate sur le territoire, une circulation intense du virus et notamment la présence de variants" indique le préfet Didier Martin. "Pour limiter les contaminations, nous encourageons vivement les personnels et élèves à respecter les gestes barrières et à se faire tester au moindre doute".

Les élèves, les personnels éducatifs et les parents d’élèves ont été informés, de cette fermeture concertée, par la direction des deux écoles. Le plan de continuité pédagogique est en place et permettra aux élèves de poursuivre leur enseignement. Les élèves testés positifs à la covid-19 doivent respecter les mesures sanitaires dédiées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation