Covid-19 et hydroxychloroquine : Pr Raoult contre Pr Raffi au tribunal de Nantes ce 20 janvier

Le professeur Raoult avait porté plainte contre le professeur Raffi pour "appels malveillants", querelle de médecins sur fond de crise sanitaire internationale à propos de la pertinence d'usage de l'hydroxychloroquine, le Nantais reprochant au Marseillais son "manque de rigueur scientifique".

Pour François Raffi, le manque de modération de son confrère Didier Raoult "nuisait à la sérénité nécessaire à la gestion de la crise", par ses prises de position dans les médias sur l'usage de l'hydroxychloroquine dans le traitement de la covid-19 

Maitre Boezec, l'avocat de François Raffi indique que "le professeur Raffi a reconnu une réaction anxieuse, emportée et finalement inappropriée. Il s'en est excusé par mail. Mon client a été indigné par une publication qui ne respectait pas la rigueur scientifique et semait le trouble dans l'esprit des populations inquiétées par l'avancée de la pandémie".  

Le procureur de la République devrait ce 20 janvier faire une proposition pénale. "Si on l'accepte", poursuit Franck Boezec, "le juge l'appréciera ensuite. J'imagine que le procureur va penser qu'il n'y a pas à pénaliser au vu des proportions des propos, dans un contexte de tensions anxiogènes".

Poursuivi pour appels malveillants, on a parlé à tort de menaces de mort selon Maitre Boezec, le professeur Raffi sera fixé sur son sort à l'issue d'une audience confidentielle avec le procureur de la République, "si le professeur accepte la proposition du procureur, le juge homologateur donnera une suite conforme, comme dans 99% des cas" indique Franck Boezec.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société justice