Covid-19 : la maire de Nantes écrit au 1er ministre pour réclamer plus de transparence sur la campagne de vaccination

C'est en tant que présidente des maires des grandes villes que Johanna Rolland a envoyé un courrier à Jean Castex pour lui réclamer plus de transparence dans la campagne de vaccination contre la covid-19, estimant que des annonces contradictoires se succédaient.

Johanna Rolland, maire de Nantes.
Johanna Rolland, maire de Nantes. © Pays de la Loire

Ce sont près d'une cinquantaine d'élus Anne Hidalgo (PS/Paris), Martine Aubry (PS/Lille), Christian Estrosi (LR/Nice) et Eric Piolle (EELV/Grenoble), qui ont co-signé ce courrier avec Johanna Rolland, maire PS de Nantes.

Ils font partie de l'association France Urbaine, qui réunit les grandes villes et métropoles de France. Et c'est en tant que présidente de cette association que Johanna Rolland a transmis ce courrier à Jean Castex, le premier ministre, pour lui demander plus de transparence dans la campagne de vaccination contre la covid-19.

Johanna Rolland, que cite l'AFP, dit constater sur le terrain : "des messages parfois contradictoires de la part de l'Etat et une absence manifeste de visibilité sur la livraison des doses...  Il en résulte que nos concitoyens sont dans l'incompréhension totale et manifestent logiquement leur mécontentement".

 

"leur répondre de façon crédible et objective"

L'élue nantaise et ses collègues des autres grandes villes demandent plus d'informations à l'Etat "pour leur répondre de façon crédible et objective". Il en va, selon Johanna Rolland, du succès de la campagne de vaccination. "Face au flot d'informations contradictoires, les Français doutent. Ils ne sont pas des procureurs. Ils veulent seulement y voir clair dans une ère sanitaire troublée. Et espérer" affirme la missive qui serait la deuxième du genre envoyée au gouvernement, la première n'ayant reçu aucune réponse.

Mais bon, si c'est comme pour le vaccin, ça nécessite un rappel...
 
   
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société johanna rolland politique