DECOUVERTE. Nantes: quatre oeuvres de Jean Jullien poussent au Jardin des Plantes

Les visiteurs du Jardin des Plantes peuvent découvrir dans les allées du parc 4 installations géantes de l'artiste nantais Jean Jullien. Il s'agit de la première étape d'une collaboration au long cours jusqu'à novembre 2021. Une proposition faite dans le cadre du parcours estival du Voyage à Nantes.

"L'ARROSEUR" une oeuvre de Jean Jullien au Jardin des Plantes, Le Voyage à Nantes 2020
"L'ARROSEUR" une oeuvre de Jean Jullien au Jardin des Plantes, Le Voyage à Nantes 2020 © Jean-Marc Lalier / France Télévisions
Pas de panneau indicateur mais un jeu avec les arbres, le gazon, l'eau... Ici les œuvres sont comme intégrées à l'univers du Jardin et semblent pousser au gré des déambulations des visiteurs du poumon vert du centre-ville, à deux pas de la gare.

Des personnages surdimensionnés aux couleurs vives. Un géant rose fait la planche sur le bassin et crache un jet d'eau, des créatures aux longs bras câlinent les arbres, un drôle de hippie traine par terre sa chevelure végétale ou encore un jardinier griffe avec son râteau l'herbe du jardin et fait apparaitre dans son sillage de jeunes arbres.

"L'idée c'est d'avoir plusieurs niveaux de lecture" confie l'artiste nantais installé à Londres de passage dans sa ville natale pour présenter ses œuvres, "quelque chose qui parle au public assez directement mais qui aussi permet ensuite de se poser un petit peu plus et d'apprécier ce qu'il y a autour".

Jean Jullien a créé ses installations à plat, en deux dimensions,  afin de garder une fraicheur de trait  "sortie de carnet" à ses œuvres réalisées ensuite en collaboration  avec les services des espaces verts de la Ville de Nantes (le SEVE).

A l'aide des jardiniers, bien sûr, mais aussi avec le concours des ateliers de métallerie et de peinture.
Jean Jullien en train de peindre son oeuvre "Les Enrouleurs"
Jean Jullien en train de peindre son oeuvre "Les Enrouleurs" © Ville de Nantes Jean-Félix Fayolles
Trois créatures enroulent de leurs longs bras en tôle colorés les platanes parmi les plus hauts et les plus anciens du jardin des Plantes de Nantes.

"Assez simplement, j'ai joué sur le côté hippie des tree huggers (NDLR: expression anglaise souvent sarcastique qui désigne quelqu'un qui aime tellement la nature qu'il fait des calins/hug aux arbres /tree). "A la base il y avait un seul personnage et on a développé l'idée d'en faire plusieurs. On a eu des commentaires de gens de passage qui trouvaient que ça ressemblait à des personnages de papier qu'on déplie : en fait c'est exactement la même technique qui est utilisée !" ajoute Jean Jullien. 

Romaric Perrocheau, ancien jardinier en chef du jardin des Plantes et actuel directeur du directeur du service des espaces verts de Nantes, souligne que les platanes ainsi encerclés sont eux-mêmes des oeuvres d'art de Dame Nature :

"Ce sont des arbres exceptionnels, ils font quasiment 40 mètres de haut avec 25 mètres avant la première branche. C'est également ce que pensent de grands spécialistes, comme le botaniste Françis Hallé, quand ils viennent les voir. Ce sont en fait six platanes qui sont serrés les uns contre les autres".

"Le public ne faisait pas forcément attention à l'ampleur de ces arbres en se baladant dans le jardin car il ne lève pas forcément la tête. En proposant cet endroit-là à Jean Jullien on s'est dit que ça attirerait l'oeil. Et effectivement le public s'arrête, il prend des photos et se dit "ah oui ! Mais, en fait, je passe tous les jours ici et je n'avais jamais remarqué ces phénomènes !" sourit-il.
Nantes : quatre œuvres de Jean Jullien poussent au Jardin des Plantes
Jean Jullien n'est pas le premier artiste à investir le Jardin des Plantes. Avant lui, Claude Ponti ou encore Johann Le Guillerm, ont proposé leurs oeuvres. 

Il s'agit d'une première exposition qui restera en place tout cet hiver. L'an prochain six installations supplémentaires fleuriront dans le Jardin. Elles seront visibles jusqu'au mois de novembre 2021.
 
Diaporama sur les oeuvres de Jean Jullien au Jardin de Plantes de Nantes :
Qui est Jean Jullien?
Jean Julllien a grandi à Nantes mais il est né à Cholet (Maine-et-Loire) le 14 mars 1983.

Aprés avoir tenté vainement les Beaux-Arts de Nantes il fait des études de graphisme à Quimper puis il part s'installer à Londres. Il étudie sur place les arts et le deisgn notamment au sein du très prestigieux Royal College of Art.

En 2012 il se fait connaitre à Nantes gâce à son oeuvre la plus perchée: le Nid , une oeuvre-bar situé au dernier étage de la Tour Bretagne (fermée depuis)

En 2015 c'est le monde entier qui découvre son dessin où il inclue la tour Eiffel dans le symbole pour la paix en hommage aux victimes des attentats de Paris.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture jardins nature festival événements sorties et loisirs