REPLAY. "Je suis en mission", le retour d'Antoine Kombouaré comme entraîneur du FC Nantes

replay

Après avoir été remercié en mai 2023, Antoine Kombouaré reprend les rênes de l'équipe de ligue 1 du FC Nantes. Il s'est exprimé lors d'une conférence de présentation ce mardi 19 mars.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Actuellement barragiste de la ligue 1, le FC Nantes vient de signer une septième défaite consécutive à domicile face à Strasbourg (1-3), club également en difficulté cette saison. Et il reste encore à affronter des adversaires de haut niveau d'ici à la fin de saison.

Antoine Kombouaré aura donc de nouveau fort à faire pour son retour chez les Canaris.

Franck Kita, directeur général du FC Nantes, a pris le premier la parole lors de la conférence de presse de présentation ce mardi 19 mars.

Il a bien entendu commencé par quelques mots sur Jocelyn Gourvennec, limogé le week-end dernier, et qu'il estime être "vraiment une très belle personne qui est vraiment un grand professionnel après malheureusement dans cette situation qui est d'être à la tête d'un club, il faut des résultats et aujourd'hui, on avait un cruel manque de résultats. Jocelyn est arrivé, on était milieu tableau maintenant, on est avant avant-dernier. Ce n'était peut-être pas le bon moment pour lui, et pour nous, de se rencontrer".

"Ce qui nous a amené à nous séparer de Jocelyn, c'est clairement les résultats. Le fonctionnement était top avec lui au quotidien, que ce soit avec le centre, avec les joueurs. La gestion était très bonne, mais manquait l'essentiel à nos yeux, à savoir les résultats".

Franck Kita

Directeur général du FC Nantes

"On a pas mal gagné avec Antoine, a poursuivi Franck Kita, on a toujours essayé cette année de faire comme Antoine et son staff ferait. On se disait peut-être qu'Antoine aurait dit ça, peut-être qu'Antoine aurait fait ça (...). On regrettait beaucoup cette période et donc je pense que le retour d'Antoine va redonner beaucoup d'énergie à tout le monde et on va retrouver un mode de fonctionnement qui nous correspond".

"Je ne pensais pas revenir ici"


"C'est ici que j'ai passé mes plus belles années d'entraîneur ici à Nantes, a enchainé Antoine Kombouaré, c'était court, très intense et puis surtout, on a eu la chance de vivre des grandes émotions et c'est vrai qu'il ne faut pas se mentir, ça a été une surprise quand Franck m'appelle pour me dire samedi soir 'on peut se rencontrer'. Je ne pensais pas revenir ici".

Quand il me dit est-ce que je suis prêt à replonger, à sauver le club, moi je dis oui.

Antoine Kombouaré

Entraîneur du FC Nantes

"Je sais que je suis en mission, il y a huit matchs et huit matchs pour aller chercher le maintien", a poursuivi Antoine Kombouaré, mais si je viens, c'est parce que je suis persuadé que c'est jouable. On est capable de le faire. Et je viens parce que je sais qu'il y a un groupe de qualité. Il manque juste de confiance et il manque d'être capable de gagner".

"Je vais m'appuyer sur le centre de formation et continuer d'en faire jouer (des jeunes joueurs). Moi mon objectif aujourd'hui, c'est de maintenir le club, c'est essentiel (...), il faut travailler pour que l'équipe soit en Ligue 1".

"C'est simple, j'ai vu le classement, c'est la 16ᵉ attaque, la 16ᵉ défense. On a gagné 7 matchs, 4 à l'extérieur et 3 matchs à domicile. On a du mal à gagner à domicile, donc il faut trouver les ingrédients pour retrouver la victoire, retrouver de la joie, retrouver une communion avec le public".

Antoine Kombouaré regrette-t-il de s'être fait limoger en 2023 ? "Je ne suis pas rancunier, une fois qu'on a crevé l'abcès, c'est fini, on passe à autre chose, j'étais déçu mais on est passé à autre chose".

La valse des entraîneurs

Après 11 matchs sans victoire et une finale de coupe de France catastrophique, l'avenir d'Antoine Kombouaré s'était assombri au FC Nantes avant que le club ne le remercie le 8 mai 2023.

Alors qu'il entraînait les Jaune et Vert depuis février 2021, il avait été limogé quatre matches avant la fin de la saison 2022/2023, remplacé par Pierre Aristouy, débarqué à son tour en novembre dernier, date de l'arrivée de Jocelyn Gourvennec.

Ce dernier a été, à son tour, limogé le week-end dernier à l'issue de la défaite face à Strasbourg.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv