• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Disparition de Steve à Nantes : une première journée de recherches au sonar

Le zodiac de la brigade fluviale de Paris est équipé d'un sonar / © France Televisons - Quentin Duval
Le zodiac de la brigade fluviale de Paris est équipé d'un sonar / © France Televisons - Quentin Duval

Un Zodiac équipé d'un sonar a effectué de nouvelles recherches pour tenter de localiser le corps de Steve Maia Caniço dans la Loire.

Par FB avec Quentin Duval

Cela fait maintenant cinq semaines que Steve Maia Caniço est porté disparu. Le jeune homme de 24 ans a été vu pour la dernière fois le soir de la fête de la musique quai Wilson, à Nantes alors que la police avait procédé à une charge controversée.

Ce vendredi, un sonar a été utilisé pour essayer de retrouver son corps. Il est arrivé jeudi de Paris et mis en eau ce vendredi matin. Les recherches avec cet appareil sont menées par quatre policiers de la brigade fluviale de la Préfecture de Police de Paris. 

Le zodiac équipé du sonar a concentré ses recherches à proximité du Quai Wilson, là où Steve Maïa Caniço a été vu la dernière fois.

Le sonar est un outil bien connu en navigation, il consiste à envoyer des ondes sonores sous l’eau qui vont rebondir sur un obstacle et revenir vers lui. Ce dispositif permet de scanner la Loire pour éventuellement repérer une forme qui ressemble à un corps.
 

Ce n'est pas la première fois qu’un Sonar est utilisé suite à une disparition dans la Loire

Un sonar a déjà été utilisé notamment en 2010. Deux jeunes hommes étaient tombés dans le fleuve au mois de décembre.

Le sonar avait été utilisé dix jours plus tard, mais l’opération est un échec. Les corps des deux victimes sont découverts en février et en mai, soit cinq mois après l’accident.

Plus récemment en juin 2018, c’est dans l’Erdre qu’un sonar avait été utilisé, en vain, pour retrouver le corps de Lea Petigas, toujours portée disparue à ce jour.


Mais pourquoi les recherches sont si longues ?


Les recherches sont compliquées dans la Loire en raison de sa turbidité, c’est-à-dire sa concentration en matière. C’est un fleuve sauvage soumis aux marées et l’été des nappes de vases remontent à la surface d’où la couleur marron du cours d’eau.

Opacité et fort courant contribuent à rendre les recherches difficiles, tant pour les plongeurs que pour le sonar.

Mercredi, au cours d'une conférence de presse, Pierre Sennès, le procureur de la République de Nantes avait indiqué que les recherches pour tenter de retrouver le corps de Steve étaient faites de "manière méthodique".
Depuis que la disparition de Steve Maia Caniço a été signalée, des pompiers-plongeurs "ont travaillé tous les jours" à rechercher le corps de Steve dans la Loire, a précisé Pierre Sennès, avec un "renfort important de la gendarmerie nationale".

Des patrouilles pédestres explorent également les bords de la Loire. Des moyens aériens, drones, hélicoptère et un avion Cessna complètent le dispositif.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus