• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Ne manquez pas le Cinépride jusqu'au 16 juin à Nantes !

Du 11 au 16 juin, le Cinépride revient à Nantes. Au programme de cette 16e édition : fictions, documentaires et courts-métrages qui évoquent chacun à leur manière la diversité de ces représentations LGBTI+, quelle que soit leur provenance.

Par Salomé Poirier

Cinépride, un festival engagé 

Cinépride est un festival incontournable dans la vie culturelle nantaise. Fondé en 2003, il est un projet collaboratif entre Nosig, le centre LGBTI+* de Nantes, et le cinéma Le Katorza.

Chaque année, le festival projette différentes œuvres cinématographiques ayant pour point commun la représentation des LGBT+. Pour cette édition, Cinépride vous fait voyager et vous emmène au Japon, au Canada, en Espagne, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Brésil, en Argentine, mais aussi en Pologne, en Grèce et en Slovénie.

Rencontres et débats


Cinépride c'est aussi des débats, une soirée festive (le samedi soir) et des rencontres. L'association  L’Autre Cercle interviendra par exemple sur les discriminations au travail et la Commission Droit d’Asile de NOSIG présentera la situation des migrant.es LGBTI+ en exil pour échanger avec les spectateurs.trices. 

 

Les temps forts


À noter que cette édition présentera notamment le film Portrait De La Jeune Fille En Feu de Céline Sciamma, en sa présence, un des films forts de Cannes 2019, lors de la soirée d'ouverture. Jacques Ducastel et Olivier Martineau viendront également pimenter le festival en présentant Haut-Perchés, leur nouveau film. Enfin, c'est le filme The Blond One (Un Rubio) de Marco Berger, qui fera la clôture du festival le dimanche 16 juin.
 
Bande annonce du film Portrait de la jeune fille en feu


*Lesbien Gay Bi Trans Intersexe

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus