FC Nantes : le président Waldemar Kita prend deux mois ferme de suspension

Waldemar Kita, le président du FC Nantes, a été suspendu pour quatre mois, dont deux ferme, par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) suite à son "comportement" envers les arbitres lors de la défaite nantaise face au Paris SG le 31 octobre dernier.

Waldemar Kita, le président du FC Nantes, a pris deux mois ferme par la LFP
Waldemar Kita, le président du FC Nantes, a pris deux mois ferme par la LFP © LOIC VENANCE / AFP
"Après instruction du dossier, audition du corps arbitral et de M. Waldemar Kita, la Commission de discipline décide de sanctionner M. Waldemar Kita de quatre mois de suspension dont deux mois avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles", écrit la LFP.
    
"Si le vestiaire d'un arbitre peut le cas échéant être un lieu d'échanges et de débats courtois après match, on ne saurait y tolérer des actes d'intimidations envers le corps arbitral. Faut-il le rappeler, on ne touche pas à un arbitre!"
, a de son côté réagi, dans un communiqué, le syndicat des arbitres du football d'élite
(Safe).

Le PSG s'était imposé 3 à 0 à Nantes le 31 octobre dernier dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1.

Le FC Nantes affronte samedi prochain le FC Metz pour le compte de la 11e journée de championnat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc nantes football sport ligue 1