• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le festival Scopitone double la mise et se pose à l’ancien MIN de Nantes

Luke Slater - Scopitone 2018 / © David Gallard
Luke Slater - Scopitone 2018 / © David Gallard

Pour sa 18éme édition le festival des arts numériques Scopitone se renouvelle et investit le site de l'ancien MIN de Nantes pour une durée de dix jours. Il se déroulera du 12 au 22 septembre prochain en même temps que la Digital Week. 

Par Vincent Calcagni

Il venait d'avoir 18 ans et le voilà qui se renouvelle encore!

Exit les Nefs de l'Ile de Nantes et le parcours dans la ville: Scopitone investit pour une seule édition un des lieux emblématiques du patrimoine nantais avant sa destruction au mois d'octobre pour laisser place au futur CHU.
 
Le MIN de Nantes un Lieu Unique pour le prochain festival Scopitone / © Festival Scopitone
Le MIN de Nantes un Lieu Unique pour le prochain festival Scopitone / © Festival Scopitone

Pour l'occasion le festival double sa durée et passe à 10 jours en se couplant avec la Digital Week, autre événement de taille dans le domaine numérique.

Le MIN se transformera en friche culturelle ouverte tous les jours de 14h jusqu'à 22h (relâche le lundi).  Les visiteurs pourront s'immerger dans un bain numérique foisonnant. Expositions, performances numériques, ateliers, installations immersives, concerts et DJ sets.


On cherche à instaurer un dialogue entre les oeuvres notamment numériques qu'on propose et le lieu d'accueil. Le MIN nous permet notamment de disposer d'espaces de trés grandes dimensions que nous n'avions pas les autres années. Par exemple pour accueillir une oeuvre de l'artiste Lawrence Malstaf constitué de deux grandes voiles qui font 6 à 7 métres de haut pilotées numériquement

explique Eric Boistard le directeur de Scopitone. Les expositions se dérouleront dans la halle à marées du MIN.

 

L'affiche du festival Scopitone 2019 / © festival Scopitone
L'affiche du festival Scopitone 2019 / © festival Scopitone


Côté musique les organisateurs expliquent vouloir renforcer les live avec une programmation trés féminine et axée sur la découverte. Les noms seront annoncés début juin. Chaque soir il y aura plusieurs performances et 1 DJ set. Les deux weekends entre 8 et 15 artistes joueront jusqu'à 1h du matin.

Il y aura 4 scènes différentes : un espace performances d'arts numériques, 1 scène centrale, 1 espace pour les propositions immersives d'une capacité de 500 personnes et 1 scène de plus grande dimension (jusqu'à 3000 places).

"L'interêt du lieu pour le public, souligne encore Eric Boistard, est de mélanger les formes. On pourra venir voir des expositions mais aussi assister à des performances d'art numériques et bien sûr des concerts et du mix. Le week end nous sommes en train de concocter une programme spécial pour les enfants avec des spectacles vivants et des ateliers d'initiation d'arts numériques."

Plus de 60 000 visiteurs sont attendus entre le lancement du festival le jeudi 12 septembre et sa clôture le dimanche 22 septembre.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

floralies

Les + Lus