Fête de la musique : à Nantes, 25 personnes interpellées

Soirée de tension dimanche à Nantes à l'occasion de la Fête de la musique. 25 personnes ont été interpellées en marge d'un rassemblement interdit par la préfecture.

Heurts dans le centre-ville de Nantes le soir de la fête de la musique 2020
Heurts dans le centre-ville de Nantes le soir de la fête de la musique 2020 © MaxPPP

Environ 800 personnes se sont réunies dimanche soir à l'occasion de la fête de la musique pour un "rassemblement revendicatif et festif" qui a suivi un camion sono à travers la ville.

Un rassemblement interdit par arrêté dès jeudi soir par la préfecture de Loire-Atlantique. Cette dernière avait juste autorisé la marche blanche pour Steve prévue à 15 heures.

En marge de la manifestation, des heurts ont éclaté en soirée avec les forces de l'ordre. Des jets de projectile, des feux de poubelles et des tentatives de barricade.

25 personnes ont été interpellées, 10 d'entre elles, lors de contrôles préventifs, entre 14h et 15h30 pour "dissimulation de visage aux abords du rassemblement + participation à un groupement formé en vue de la préparation de dégradations", selon la police.

4 autres ont été interpellés pour outrage, 2 pour détention de stupéfiants.

Un homme a été  interpellé au niveau du pont Anne de Bretagne peu avant 20 heures pour port d’arme, en l'occurrence 3 couteaux, un autre vers 20h30 pour port de matraque.

De 23h à minuit, sept autres personnes ont été interpellées : le conducteur du fourgon sono qui a forcé un barrage de la gendarmerie, un homme en possession d'un bouclier dérobé à un gendarme, un individu en possession d'un laser vert qu'il utilisait sur les forces de l'ordre au niveau des yeux  et 4 autres personnes pour jets de projectiles.

La police fait état de cinq policiers blessés dont un motard victime d'une chute et qui s'est fracturé la clavicule.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fête de la musique culture musique faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter