Le cheval dragon, Long Ma, s'est réveillé devant une foule de curieux pour son retour à Nantes

Le cheval dragon est revenu de son voyage en Chine pour jouer à cache-cache avec les Nantais pendant dix jours. La créature de douze mètres de haut et 45 tonnes s'est réveillée à 12h30 ce 10 juillet 2024. Elle reviendra ensuite chaque jour jusqu'au 21 juillet.

C'est une des vedettes du bestiaire mécanique et extraordinaire né de l'imagination de François Delarozière, le créateur de la compagnie La Machine.

Il faut dire que la créature a fière allure avec son regard rougeoyant, ses écailles mobiles et ses naseaux fumants.

Une première balade sous le soleil

Le cheval dragon s'est donc promené de nouveau sur le parc des Chantiers de l'Ile de Nantes ce mercredi 10 juillet aux environs de 12h30 devant une foule de curieux ébahis.

"On la connaît bien Long Ma, elle est déjà venue à Nantes" confie cette spectatrice venue prendre quelques photos de la bête mécanique.

"Mais on est comme des gosses à chaque à fois qu'on la voit" ajoute-t-elle.

Trois fois par jour et parfois une fois de nuit

Le cheval dragon retrouve son vieil ami l'éléphant et ce, trois fois par jour jusqu'au 21 juillet (avec une sieste prolongée les 13 et 17 juillet).

Entre le 18 et le 21 juillet, les spectateurs auront même droit à quatre réveils, mais cette fois-ci en soirée, entre 19h et 22h.

Long Ma a été imaginée en 2014 par François Delarozière et la Compagnie La Machine à l'occasion du 50ème anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine.

Depuis, elle fait le tour du monde.

La compagnie La Machine se dit inspirée par une légende asiatique pour cette œuvre qui a été rachetée par un mécène chinois en 2024.

Long Ma ou Loong Ma, est l’émissaire de la déesse Nüwa qui dans la mythologie chinoise a façonné les femmes et les hommes et les a sauvés. Face au danger déclenché par la puérile querelle des dieux, Nüwa observe les hommes depuis le 9e étage du ciel. La déesse missionne Long Ma pour voyager dans le monde et les villes à la rencontre de ces derniers pour veiller sur eux

compagnie La Machine basée à Toulouse

site web

La machine extraordinaire est mise en mouvement par une équipe de six manipulateurs chinois sous la houlette des équipes de la Machine comme l'explique son fondateur, François Delarozière.

"Lors de son dernier passage à Nantes Long Ma était manipulée par 15 manipulateurs. Là, elle est dans un mode automatique" explique son créateur. 

C'est l'équipe chinoise qui est aux manœuvres et qu'on est en train de former à la fois comme vétérinaire à l'entretien de la machine car on doit collaborer en Chine et ailleurs lors de spectacles.

François Delarozière

créateur de Long Ma

La compagnie La Machine, basée à Toulouse, annonce également un spectacle géant mettant en scène La Gardienne des Ténèbres, dévoilée lors du Hellfest 2024, le Minotaure et la Grande Araignée.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité