Le plan grand froid activé en Loire-Atlantique

Publié le

En raison des températures hivernales, le niveau 1 du plan hivernal a été déclenché en Loire-Atlantique par la préfecture. Ce plan grand froid est notamment synonyme de places d'hébergement supplémentaires pour les plus vulnérables.

Comme chaque année, en prévention des impacts sanitaires et sociaux des vagues de froid, un dispositif de veille hivernale est activé du 1er novembre 2022 jusqu'au 31 mars 2023.

Pour activer ce plan grand froid, les préfectures s'appuient sur une vigilance météorologique transmise par la météorologie nationale, en tenant compte de l'intensité, du ressenti et de la durée du froid.

En raison d'une récente chute des températures et du froid à venir, la préfecture de Loire-Atlantique a donc déclenché le niveau 1 du plan, le niveau vert, encore appelé "veille hivernale", jusqu'au mardi 13 décembre.

Il est activé quand les températures sont positives le jour mais descendent  entre -5 et -10°C la nuit durant au moins deux jours consécutifs.

Deux gymnases mis à disposition

En conséquence, la Ville de Nantes a donc ouvert depuis jeudi 9 décembre le gymnase Joël-Paon, situé rue des Hauts Pavés, pour accueillir les personnes sans hébergement, seules ou en couple et avec ou sans animaux. Il est géré par la protection civile 24 heures sur 24 le week-end.

"Parmi les personnes recueillies ici, beaucoup de personnes exclues de la société, désocialisées, des migrants, et de plus en plus des personnes qui travaillent mais qui sont à la rue sans logements ou dorment dans leur véhicule la nuit", explique l'une des responsables de la protection civile.

Autre centre d'accueil de jour, l'espace Agnès-Varda, sur l'île de Nantes, permet d'offrir une douche, un repas chaud et du réconfort.

" Ici c'est un accueil de jour donc nous leur permettons un accès à l'hygiène puisqu'il y a des douches et la restauration sociale le midi. Et nous pouvons les orienter vers le SIAO, le service intégré d'accueil et d'orientation ou le 115 pour les nuitées", explique Laurence Rivet, responsable de l'espace Agnès Varda de Nantes.

Ce plan grand froid c'est une soupape pour les personnes qui nous disaient depuis plusieurs jours à quel point les nuits dehors devenaient difficiles.

Laurence Rivet

Responsable de l'espace Agnès Varda

La municipalité a également ouvert des places sur le site Gustave-Roch. La maraude du Samu social a de même été renforcée.

Trois niveaux de vigilance

Les préfectures rappellent qu'il existe trois niveaux de vigilance météo qui précisent le risque de grand froid avec des consignes spécifiques :

  • Le niveau 1 est appelé "veille hivernale" (ou niveau vert)
  • Le niveau 2 est appelé "Pic de froid" et correspond au niveau jaune. Il est activé lorsque les températures descendent entre -10 et -18°C la nuit et sont négatives le jour.
  • Le niveau 3 ou "grand froid" (niveau orange) est activé lorsque les températures sont inférieures à -18°C la nuit, et sont négatives ou nulles le jour.
  • Le niveau 4 ou "froid extrême" (niveau rouge) est activé lorsque les températures sont inférieures à -18 degrés et négatives le jour et vont même jusqu'à faire cesser certaines activités.

Pour l'instant, le plan grand froid n'a pas été déclenché dans d'autres départements des Pays de la Loire mais cela pourrait évoluer au cours de la journée.

Pour rappel, quelques recommandations en période de grand froid : 

  • Se couvrir suffisamment pour garder le corps à la bonne température
  • Evitez de sortir ou sortir chaudement habillé.
  • Rester vigilant aux autres
  • Chauffez sans surchauffer votre logement.

Enfin, si vous remarquez une personne en difficulté dans la rue, contactez le 115.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité