Loire-Atlantique : une randonnée cycliste historique sur les traces de Lucien Petit breton

Publié le
Écrit par Mélanie Trachsler
André Vincent avec son vélo Petit Breton de 1925
André Vincent avec son vélo Petit Breton de 1925 © F3 Pays de La Loire

Une randonnée-hommage reliera Plessé à Vallet, ce samedi 16 octobre. André Vincent, initiateur de ce périple, est un admirateur fou du célèbre cycliste, Lucien Petit-Breton, double vainqueur du tour de France en 1907 et 1908.

Né en 1882 à Plessé en Loire-inférieure, Lucien Petit-Breton est l'un des coureurs les plus titrés d'avant-guerre. Tour de France, Bol d'or, Paris-Tours, Paris-Bruxelles, il est le premier coureur à remporter deux fois l'épreuve. Lucien Petit-Breton battra également le record de l'heure en 1905. 

Rouleur exceptionnel, intellectuel, il écrit dans son livre dans son livre "Comment je cours, sur route" :

 "Le Tour de France est la course qui semble peut-être la plus dure, la plus pénible, et pourtant, j'avoue que le public s'exagère beaucoup les efforts et les fatigues qu'il nécessite. [...] La machine humaine est prodigieusement organisée et s'adapte à tout ce qu'on exige d'elle. Il convient seulement de bien remonter son mécanisme".

En 1920, la veuve de Lucien dépose un brevet pour la création de la marque Petit Breton. Mais avec l’arrivée des motocyclettes, dans les années 70, la fabrication cesse. Il faudra attendre 2020 pour que le nantais Robin Cojean, amateur de vélo également, relance la marque avec l’autorisation des descendants. 

"Toutes les pièces sont d'origine"

C'est donc bien naturel d'organiser un événement à sa mémoire. André Vincent collectionne tout ce qui a un rapport avec Petit-Breton. Affiche, vélos, tout y passe. En 2001, le collectionneur de 82 ans, reçoit un appel d'un autre fan du coureur. "L'homme me propose de venir récupérer un vélo Petit-Breton, que sa famille voulait jeter. Quand j'arrive, je m'aperçois que toutes les pièces sont d'origine. Il est de 1925, et c'est sur ce vélo que je roulerai pour cette randonnée cycliste, ce samedi".

Accompagné de deux autres compères, il fera 82 km de Plessé à Vallet. David Guenel, le biographe de l'illustre cycliste, lui, chevauchera un autre vélo Petit-Breton de 1925. Enfin, le seul à bénéficier de vitesses, sera Robin Cojean. Il roulera sur un modèle 2020."Vallet, parce que c’est l’endroit où Petit-Breton s’est marié, le 24 novembre 1908, avec la fille du chapelier. On passera d'ailleurs dans la rue des forges, où était cette fameuse chapellerie au début du 19ème siècle". précise André.

82 km, en une matinée et sans vitesse

Le nombre de kilomètres est un clin d’œil à l’âge d’André : 82 ans-82 km.

Dans la matinée, ces amateurs de vieux vélos devraient faire une étape à Carquefou, sous la plaque "Lucien Petit-Breton.".

Pour l'occasion, Jean-François Mazan, le petit-fils du vainqueur de la boucle a tenu à venir les encourager . Agé de 81 ans, il n'accompagnera pas les trois cyclistes mais fera la randonnée en voiture-balai.  

" Mazan, c’est le nom de naissance de Lucien Petit-Breton. Enfant, le jeune Lucien déménage en Argentine où il cache sa participation à des courses de vélo, à son  père ignore. Il se fait appeler Breton. Son père horloger avait d’autres ambitions pour lui." déclare André Vincent. "Ce n'est qu'ensuite que Lucien se rend compte qu’il y a un autre Breton sur les circuits en France. Il choisit alors de celui de Petit-Breton. »

 

Samedi : départ à 9H00, "Pas à une grande vitesse" ajoute modestement André «  car mon vélo, d'époque, ne possède pas de changement de vitesses ».

L’aventure, sans crevaison, on l’espère, devrait se terminer vers 13H00. Avis aux amateurs de Vélocipédie  !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.