• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Des militants nantais pour le climat présents au contre-sommet du G7 à Hendaye

Le portrait officiel d'Emmanuel Macron remplacé par sa silhouette en mairie de Saint-Sébastien-sur Loire, le 4 mars 2019 / © DR Raphaël Bodin)
Le portrait officiel d'Emmanuel Macron remplacé par sa silhouette en mairie de Saint-Sébastien-sur Loire, le 4 mars 2019 / © DR Raphaël Bodin)

Ils se sont fait connaître en mars dernier en retirant les portraits du Président Macron dans plusieurs mairies de la région nantaise. Une vingtaine de membres du Groupement d'Intervention des Grenouilles Non-Violentes (GIGNV) participent au contre-sommet du G7 à Hendaye.

 

Par Fabienne Even

En mars et en juin dernier, les militants du mouvement Action Non Violente-COP21 avaient dérobé les portraits d'Emmanuel Macron dans huit communes de Loire-Atlantique, une action coup de poing pour dénoncer l'inaction gouvernementale face aux enjeux du dérèglement climatique. Ces militants pour le climat, adeptes des actions non-violentes, ont rejoint le contre-sommet du G7 à Hendaye qui se déroule du 21 au 23 août.
 

L'objectif du mouvement "Décrochons Macron ! était d'en dérober 125 en France, un chiffre symbolique qui correspond au nombre de jours au delà duquel la France dépasse son empreinte écologique annuelle. Le 125e portrait a été décroché à Espelette dans le Pays-basque le 24 juillet dernier, un mois avant le G7.
 

Le retour des portraits


Certains de ces portraits devraient réapparaître ce week-end, à l'occasion de la marche des portraits qui aura lieu dimanche 25 août dans les rues de Bayonne, une zone interdite aux rassemblements en raison du G7, le sommet annuel des sept pays les plus riches du bloc occidental.

"C'est une marche clairement désobéissante qui se conclura par une conférence de presse dans un lieu qui sera révélé pendant la marche", explique Rémi Donaint du collectif  GIGNV 44, présent à Hendaye pour le contre-sommet. "De nombreuses personnalités du mouvement climat seront présentes pour dénoncer les lacunes des politiques gouvernementales et les doubles discours des dirigeants"

Militants de l'action non violente, les activistes nantais seront également mobilisés lors de l'importante manifestation prévue samedi. "On va s’occuper du service de médiation et de garantir les conditions pour que la manifestation reste 100 % non-violente et qu’elle puisse être populaire et familiale", souligne Rémi Donaint.

"Tout ce qu’ont fait participe d’une stratégie générale, élaborer un rapport de force partout où on peut rappeler qu’il y a une urgence climatique, rappeler qu’il y a des mesures à prendre pour faire respecter les engagements de la France à la COP21", souligne Rémi, également membre du mouvement Alternativa. 

"On doit limiter le réchauffement climatique à plus 1,5 degré or actuellement aucun pays ne se met sur cette trajectoire. La plupart des pays riches du G7 sont sur une trajectoire de plus trois, plus quatre degrés. On vient pour marteler cette différence. Les conséquences sont dramatiques pour le monde entier. Le G7 est le symbole des pays riches qui décident entre eux de l’avenir de l’humanité", conclut-t-il.
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus