Nantes : une 5e nuit avec moins de tensions dans les quartiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par CA avec AFP
Quartier du Breil à Nantes. Des pompiers interviennent sur l'un des 18 véhicules incendiés dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet.
Quartier du Breil à Nantes. Des pompiers interviennent sur l'un des 18 véhicules incendiés dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Pas de retour total au calme mais les tensions ont nettement baissé dans les quartiers de Nantes touchés par les émeutes des derniers jours.

C'est la 5e nuit de tensions à Nantes après la mort Aboubakar Fofana tué par un policier le 3 juillet. La nuit de samedi à dimanche a été plus calme que les précédentes. Aucun bâtiment public n'a été touché et aucune interpellation n'a été signalée. Malgré tout, 18 véhicules ont été incendiés, surtout dans le quartier du Breil selon la police. Un engin de chantier a également brûlé.

Les nuits précédentes ont été plus violentes

Les trois premières nuits, plus d'une cinquantaine de voitures avaient été détruites à chaque fois. Des commerces et des bâtiments publics avaient été touchés à Nantes et dans les communes de la proche périphérie.
La nuit de vendredi à samedi avait connu une première baisse des tensions. Un seul bâtiment public avait été touché par un incendie et 35 véhicules avaient été incendiés sur toute l'agglomération.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.