• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : décès d'Aboubakar Fofana, les avocats s'expriment

Marche blanche au Breil à Nantes pour le jeune tué le 3 juillet 2018 à Nantes / © France tTelevisions - Evelyne Garcia
Marche blanche au Breil à Nantes pour le jeune tué le 3 juillet 2018 à Nantes / © France tTelevisions - Evelyne Garcia

L'avocat de la famille du jeune homme tué à Nantes et l'avocat du policier auteur du coup de feu s'expriment.

Par Christophe Amouriaux

Aboubakar Fofana a été tué par un policier le 3 juillet à Nantes. Les deux parties se sont exprimées ce samedi par la voix de leurs avocats.

Loïc Bourgeois est l'avocat de la mère et de la soeur d'Aboubakar Fofana. La famille se constituera partie civile ce lundi 9 juillet. "Ils attendent d'avoir accès au dossier" nous a déclaré l'avocat. "On comprend aujourd'hui qu'il s'agit de violences volontaires exercées par un fonctionnaire de police. Et ils ont eu le sentiment que leur version n'avait pas été entendue. Et que la mémoire d'Aboubakar avait été un peu salie en faisant référence à ses antécédents judiciaires et à d'autres aspects de sa personnalité."

Laurent-Franck Liénard est l'avocat du policier. Il revient sur le fait que son client a présenté une première version des faits en évoquant la thèse de la légitime défense pour expliquer son tir. "Il a essayé de rendre légitime son tir en inventant une thèse. Ca lui a semblé la meilleure solution sur le moment à chaud, alors qu'il n'arrivait pas à réfléchir, il n'arrivait pas à se poser. Il était complètement dévasté par ce qui s'était passé. Une fois qu'il a pu se poser, une fois qu'il a pu réfléchir, qu'il a pu discuter avec nous il a réussi à dire la vérité. Il avait envie de la dire. Et il avait envie de dire que c'était un accident."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus