Nantes Atlantique : toujours plus haut avec 7,2 millions de passagers en 2019

En 2019, sur l'aéroport de Nantes Atlantique le nombre des avions a progressé de 7,8%, celui des passagers de 16,6% à 7,2 millions de passagers / © Franck Dubray MAXPPP
En 2019, sur l'aéroport de Nantes Atlantique le nombre des avions a progressé de 7,8%, celui des passagers de 16,6% à 7,2 millions de passagers / © Franck Dubray MAXPPP

C'est la plus forte progression en France pour un aéroport régional, l’aéroport de Nantes enregistre une nouvelle hausse de fréquentation à 7,2 millions de voyageurs, soit +16,6 % de passagers en 2019.

Par Christophe Turgis

Chez Vinci Aiports on a le moral au beau fixe. Le groupe qui exploite des aéroports des USA au Japon en passant par la Suède n'a pas ressenti les effets du flygskam* sur ses résultats annuels.
 

7,2 millions de voyageurs

L’aéroport de Nantes Atlantique reste sur la pente ascendante, l'année 2019 a été particulièrement marquée par le renforcement de l’ouverture du territoire et de sa connectivité, avec 29 ouvertures de lignes dont Copenhague (Danemark), Tanger (Maroc), Tel Aviv (Israël).

2019 a aussi été l'année de l’ouverture de la base EasyJet avec la création induite de 110 emplois directs, l’obtention de la certification ISO 14001 qui récompense la qualité de la démarche environnementale et les résultats déjà obtenus, comme la réduction de 46% des émissions de CO2 en 5 ans.

Et surtout, 2019 aura été l'année du passage du cap des 7 millions de passagers. Avec 7,2 millions de passagers, soit +16,6% de croissance, pour 63 000 mouvements d’avions, qui eux ont augmenté à hauteur de 7,8%.
 

Pour 2020

L'aéroport de Nantes Atlantique va lancer les travaux d'un parking à étage pour gagner 400 places l'été prochain. Les travaux de renouvellement des commerces de l’aérogare, en zone publique et en zone d’embarquement, pour l’amélioration du confort des passagers vont se poursuivre (fin des travaux en avril prochain).

Du côté du ciel,  Vinci Aiports prévoit 15 ouvertures de lignes, comme Dakar (Sénégal), Istanbul (Turquie), Reykjavik Keflavik (Islande), Luxembourg (Luxembourg) ou encore Varna (Bulgarie), qui viendront enrichir le réseau de destinations en direct de Nantes, pour les besoins de mobilité du Grand Ouest tant professionnelle que personnelle.


*Flygskam : terme venu de Suède, sentiment de honte qui serait ressentie par une personne sensibilisée à la protection de l'environnement d'avoir à se déplacer en avion, un mode de transport connu pour son impact climatique particulièrement important.

Sur le même sujet

Les + Lus