• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : ni bus ni tram aujourd'hui, contrôleurs et chauffeurs se mobilisent

Ce matin, pas de tramway (ligne 2 et ligne 3) à l'arrêt hôtel Dieu. / © Guénolé Seiler
Ce matin, pas de tramway (ligne 2 et ligne 3) à l'arrêt hôtel Dieu. / © Guénolé Seiler

Suite à deux agressions envers 5 contrôleurs, samedi 21 octobre, les transports en communs de la Semitan ne circulent pas aujourd'hui à Nantes. 

Par Simon Auffret

"Journées blanches" lundi et mardi sur le réseau de la Tan. À l'initiative des contrôleurs, victimes fréquentes d'agressions dans les transports en commun, les dépôts de bus et de tram ont été bloqués dans la nuit, peu avant 4 h du matin. 

Les agressions de quatre contrôleurs, envoyés au CHU en une journée, samedi, ont déclenché la mobilisation des agents de la Semitan. Ce matin, donc, pas de tramway ni de bus sur l'ensemble du réseau - et ceci pour toute la journée.

De forts ralentissements ont été constatés à l'entrée de Nantes, notamment sur le Boulevard Émile Gabory et le pont de Cheviré.
 



Sur les réseaux sociaux, les réactions sont entre désarroi face à l'absence de transports et soutiens à la mobilisation des contrôleurs. Le mouvement n'est pas une grève - aucun préavis n'a été déposé, les syndicats ne sont pas à l'origine de la mobilisation - et le directeur de la Semitan, Alain Boeswillwald, a expliqué être "solidaire des agents".

Chauffeurs et contrôleurs - la plupart cumulent d'ailleurs les deux casquettes - se rassembleront autour de 11 h, devant la préfecture de Nantes, pour notamment réclamer plus de présence des forces de l'ordre à certains arrêts.

Depuis le début de l'année, certaines actions - installation d'un PC Sécurité renforcé, recrutement d'agents notamment pour la sensibilisation - avaient été jugées "satisfaisantes, mais pas suffisantes" par les syndicats.

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus