• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

À Nantes, les enseignants manifestent contre la réforme Blanquer

Les enseignants ne veulent pas des "établissements publics de savoirs fondamentaux" qui placeraient chaque école sous la tutelle d'un collège, et feraient disparaître la fonction de directeur d'école. / © Olivier Quentin
Les enseignants ne veulent pas des "établissements publics de savoirs fondamentaux" qui placeraient chaque école sous la tutelle d'un collège, et feraient disparaître la fonction de directeur d'école. / © Olivier Quentin

Un tour de chauffe avant la journée d'action nationale du mardi 19 mars. À Nantes, près de 300 enseignants et parents d'élèves manifestaient ce samedi contre la loi Blanquer.

Par Eleonore Duplay

Comme une répétition avant la grève et les manifestations prévues ce mardi 19 mars, près de 300 enseignants et parents d'élèves manifestaient ce samedi à Nantes, autour du miroir d'eau, pour protester contre la loi Blanquer.


Les écoles veulent rester autonomes


Principale crainte des enseignants : la création des EPSF, les établissements publics des savoirs fondamentaux, qui placeraient plusieurs écoles sous l'égide d'un collège. Willy Prime, enseignant en primaire, nous explique : "Cette mesure entraînerait de fait, la disparition de la fonction de directeur d'école. Les établissements perdraient ainsi la maîtrise de leur budget, et la capacité de mener des projets pédagogiques."

Des étudiants contractuels face aux élèves?

L'autre point qui inquiète, c'est la possibilité de "pré-recruter" des étudiants préparant le concours, mais pas encore formés à enseigner. Les syndicats dénoncent un vivier de contractuels, moins bien payés que les fonctionnaires. "C'est une mesure qui a déjà été testée dans des établissements à titre expérimental, et on sait que c'est destructeur", précise Willy Prime.

Mardi, une journée d'action nationale est prévue dans le public et le privé. De nombreux établissements seront en grève et une manifestation est annoncée à Nantes à partir de 13 heures.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus