Nantes : le président du HBCN, Gaël Pelletier, sanctionné par la Ligue Nationale de Handball

Publié le
Écrit par Olivier Quentin
Gaël Pelletier, Président du HBCN.
Gaël Pelletier, Président du HBCN. © France 3 Pays de la Loire

Six matches de suspension dont un avec sursis pour la président du HBCN. La commission de discipline de la ligue nationale de handball a jugé Gaël Pelletier coupable de propos injurieux envers des arbitres.

"Au terme de l’instruction du dossier concernant les incidents survenus le 8 octobre dernier lors d’une rencontre de championnat et de l’audience disciplinaire qui s’est tenue lundi 8 novembre 2021, la commission de discipline de la LNH - retenant la qualification de propos injurieux à l’encontre des arbitres - a notifié à Gaël Pelletier, président du club du HBC Nantes, une période de suspension de 6 dates, dont une avec sursis."

C'est par ce communiqué publié sur le site de la Fédération Française de Handball que la commission de discipline de la Ligue Nationale a fait connaître sa décision ce jeudi 11 novembre.

Le 8 octobre dernier, lors de la rencontre qui opposait le HBC Nantes à Limoges, Gaël Pelletier, le président du club nantais, s'en était pris dans les vestiaires aux arbitres de la rencontre après la défaite 27 à 29. Il lui avait été reproché ce soir-là des propos injurieux à caractère homophobe, accusation qu'avait réfutée Gaël Pelletier, reconnaissant cependant avoir tenu des "propos insultants".

Deux jours plus tard, lors d'une conférence de presse, le président du H avait tenu à s'expliquer, déclarant que :  "L'homophobie sous toutes ses formes n'a aucune place au HBC Nantes, dans le sport et dans la société. Ce ne sont pas mes valeurs, celles que je défends au quotidien. Je réfute les propos homophobes qui me sont prêtés".

Voilà donc Gaël Pelletier éloigné des parquets pour les cinq prochains matches de ligue.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.