Nantes : mort d'un migrant au gymnase Jeanne-Bernard

Situation tendue au gymnase Jeanne Bernard à Saint-Herblain après la mort d'un migrant, le 3 octobre 2019 / © France Televisions - Maxime Jaglin
Situation tendue au gymnase Jeanne Bernard à Saint-Herblain après la mort d'un migrant, le 3 octobre 2019 / © France Televisions - Maxime Jaglin

L'homme âgé de 32 ans a été découvert mort ce jeudi matin dans le gymnase Jeanne-Bernard à Saint-Herblain, près de Nantes. Sur place, la situation a été tendue. 

Par Evelyne Jousset

Le corps a été découvert ce jeudi matin dans sa tente. Selon une source, Omar, un homme âgé de 32 ans originaire du Soudan, a été vu la veille souffrant de douleurs au ventre.

Dépêchés sur place, les secours ont constaté la mort et procédé à l'enlèvement du corps. Ce à quoi ses compagnons d'infortune se sont opposés afin de respecter les rituels ethniques. 
La police a été dépêchée sur place au gymnase Jeanne Bernard à Saint-Herblain, le 3 octobre 2019 / © France Televisions - Maxime Jaglin
La police a été dépêchée sur place au gymnase Jeanne Bernard à Saint-Herblain, le 3 octobre 2019 / © France Televisions - Maxime Jaglin
En milieu d'après-midi, la situation semblait cependant un peu se calmer. Le corps du migrant décédé a pu être emmené.
En fin d'après-midi, les pompiers ont été de nouveau appelés pour un départ de feu de poubelle. Les policiers ont essuyé des jets de bouteille en tentant d'éloigner les migrants afin que les pompiers puissent éteindre l'incendie. Les forces de l'ordre ont procédé à une interpellation. 
 
© Maxime Jaglin
© Maxime Jaglin
 

"Qu’est-ce que le ministère de l'Intérieur attend ? "

Johanna Rolland, la maire de Nantes, a réagi durant une conférence de presse de présentation du conseil métropolitain pour évoquer ce décès.

"Je dis ma colère, mon écœurement. Qu’est-ce que le ministère de l'Intérieur attend ? Ça fait des mois que les associations l’interpellent. Je rappelle que dans la loi française, c’est au ministère de l’Intérieur de mettre à l’abri les migrants", selon les propos rapportés par notre confrère Presse-Océan.

La préfecture de Loire-Atlantique a indiqué, quant à elle, que "selon les premières informations, il s'agirait d'un arrêt cardio-respiratoire".
Ce dossier est depuis des mois un vrai problème humain et un cas de conscience pour toutes les parties concernées.

Philippe Grosvalet, le président du département de Loire-Atlantique, ressent "colère et indignation".
"De toute urgence, l'État doit assumer ses responsabilités et enfin agir pour mettre fin à cette situation indigne qui a trop duré",
écrit-il sur Twitter.

"L’annonce de ce décès a exacerbé les tensions déjà existantes sur le site", a écrit le dicoèse de Nantes dans un communiqué, "cela rappelle toute l’urgence à appliquer la décision de justice du Tribunal administratif du 30 septembre. Seules des solutions régionales, voire nationales, pourront permettre de résoudre cette crise, dans le respect des personnes".


Une autopsie du corps

La corps d'Omar, Soudanais âgé de 32 ans, va être autopsié. Plusieurs sources attestent qu'il était souffrant et avait rejoint sa tente mercredi soir avec des maux de ventre. La préfecture de Loire-Atlantique estime que : "Cette mort subite d’un homme jeune est injuste et il est compréhensible qu’elle suscite cet émoi" . 

 

Invité du journal ce jeudi 3 octobre, le maire de Saint - Herblain Bertrand Affilé en appelle à le responsabilité de l'état.

Depuis une dizaine de mois j'ai interpellé l'Etat par écrit, oralement, le préfet, mais aussi le Ministre de l'intérieur. Je lui ai écrit le 16 août pour lui signaler que la situation ne pouvait plus durer. 

Et d'ajouter qu'aujourd'hui, si il n'avait pas appelé la préfecture, personne ne l'aurait joint... Pour le maire de Saint-Herblain, il est nécessaire de mettre très vite les migrants à l'abri et de rendre au quartier et aux habitants la tranquillité légitime à laquelle ils aspirent. 
 

Retour au calme en début de soirée 

Après une journée très agitée le périmètre de sécurité a été levé autour de 20 h. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus