Nantes : un motard de 50 ans meurt dans un accident de la circulation

La collision entre un motard âgé de 50 ans et une automobile est survenue vers 17h30 boulevard de la Prairie de Mauves à Nantes. C'est le 5ème mort sur les routes de la Loire-Atlantique en 6 jours...

Par Christophe Turgis

Les accidents mortels s'enchainent avec une régularité effrayante, 5 morts depuis le 1er janvier sur les routes de la Loire-Atlantique !

Un motard a percuté une automobile boulevard de la Prairie de Mauves à Nantes ce lundi soir. Le pilote de la moto est mort dans le choc, il était âgé de 50 ans. Le conducteur de la voiture, choqué, a été pris en charge par les pompiers.

Selon nos informations, ce conducteur d’une Renault Clio se serait engagé dans une manœuvre de demi-tour sur les zébra séparant les chaussées, pour s’extraire de l'habituel embouteillage de fin de journée. Au même moment, le motard, remontait la file de véhicules à l’arrêt. Il a heurté l’arrière-gauche de la voiture.

Le conducteur de la Clio,est âgé de 37 ans, sans antécédent judiciaire, a été placé en garde à vue pour homicide involontaire. Sa garde à vue a été prolongée pour déterminer s’il avait consommé des produits stupéfiants.

 

Cinq morts en six jours

Avec ce nouveau drame, cinq personnes ont déjà perdu la vie sur les routes du département depuis le 1er janvier. Et plusieurs blessés se trouvent toujours entre la vie et la mort, dont un enfant de 4 ans, après notamment l'accident survenu le 1er janvier en soirée à Treillières, où deux femmes sont mortes dans la collision entre une automobile et un camping-car. Le même jour, une femme était morte après son transport au CHU de Nantes à la suite d'un accident survenu à Savenay.

Dimanche soir à Sévérac, un jeune conducteur de 25 ans a perdu la vie dans l'incendie de son véhicule, provoqué par la collision avec un arbre...

2019 a été une année particulièrement meurtrière en Loire-Atlantique, avec 70 morts, contre 52 en 2018.
En zone urbaine, le nombre de morts a également beaucoup augmenté avec 21 tués en ville, contre 9 en 2018.


 

Sur le même sujet

Les + Lus