Nantes : les poursuivis jettent du gazole sur le périphérique, une voiture de police glisse et se retrouve sur le toit

Refusant d'obtempérer et de se soumettre à un contrôle, deux hommes ont été pris en chasse par la police sur le périphérique. Ils n'ont pas hésité à jeter des bidons de gazole sur la route provoquant l'accident.

Comme dans les films, les poursuivis ont jeté du gazole sur la route pour se débarrasser de leurs poursuivants...
Comme dans les films, les poursuivis ont jeté du gazole sur la route pour se débarrasser de leurs poursuivants... © France Télévisions Olivier Quentin
Ce fut une nuit plutôt agitée pour cette équipe de la brigade canine de Nantes. 

Dans la nuit de ce lundi à mardi (29/30 juin), vers 1h du matin, ces policiers ont voulu contrôler un véhicule dont le coffre laissait échapper du liquide. Le conducteur de la volkswagen polo, accompagné d'un passager, refusa de s'arrêter et décida alors de rejoindre le périphérique nantais.

A hauteur de la porte de Chézine, le passager s'est saisi de bidons de gazole présents dans le véhicule pour les jeter sur celui des policiers et sur la chaussée. 

Selon le compte-rendu de la police, lorsque la polo a pris la sortie Chézine, elle a effectué un tête à queue et s'est retrouvée en sens inverse de la circulation, au milieu de la chaussée.

Cherchant à éviter la collision, le conducteur de la voiture de police a donné un coup de volant, mais, du fait de la présence du gazole sur la chaussée, la voiture a fait un tonneau et s'est retrouvée sur le toit.

Fort heureusement, cet accident n'a fait aucun blessé, ni parmi les policiers, ni parmi les chiens présents dans le véhicule de cette brigade canine.  

Les occupants de la polo prise en chasse ont réussi à prendre la fuite.

Comme on dit dans ces cas-là : l'enquête se poursuit...


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter