• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : les réactions après la conférence de presse d'Edouard Philippe

La fontaine de la Place Royale à Nantes en deuil de Steve / © Quentin Duval
La fontaine de la Place Royale à Nantes en deuil de Steve / © Quentin Duval

Dans sa déclaration le Premier ministre demande qu'une enquête administrative soit mise en place "pour aller plus loin et comprendre les conditions d'organisation de l'évènement par les pouvoirs publics, mairie et préfecture, ainsi que par les organisateurs privés". 

Par Evelyne Jousset

En renvoyant dos à dos toutes les parties liées de près ou de loin à cette mort, Edouard Philippe ouvre une boite de Pandore. Premiers à réagir officiellement, par voie de communiqué, les représentants de la Coordination Nationale des Sound systems :  

Steve est mort à cause de l'intervention policière le soir de la fête de la musique sur le Quai Wilson à Nantes, victime de la répression. Cela faisait pourtant plus de 20 ans que les fêtards se réunissaient là chaque année. L'Etat avait donc conscience des risques énormes engendrés par une telle intervention, il n'a pourtant pas hésité. Le message est clair, la répression est en marche

Johanna Rolland maire socialiste de Nantes a aussi réagi à ce qui semble être une attaque. " Je constate qu’après cinq semaines d’enquête, l’IGPN n’est toujours pas en mesure de dire ce qu’il s’est passé dans la nuit du 21 au 22 juin dernier, sur le quai Wilson, à Nantes. C’est pour le moins troublant et inquiétant. Comme depuis les premiers jours, je demande la vérité, la transparence doit être totale. Nul ne peut transiger sur la transparence quand il s’agit de la mort d un homme." 

Autres réactions ...

Chez notre confrère BFM TV Alexis Corbière de la France insoumise attend de la clarté grâce aux enquêtes demandées, mais ajoute " Tout de même à l'arrivée quand 14 personnes sont tombées à l'eau en raison d'une charge de police et que le Premier ministre vienne nous dire que le lien n'est pas établi, on reste quand même dubitatif" . Son confrère Eric Coquerel demande lui une commission d'enquête parlementaire.  


Plusieurs autres personnalités politiques ont également réagi à l'instar de l'eurodéputé Yannick Jadot (EELV) qui a exigé que "la vérité et la justice s'imposent". Johanna Rolland maire socialiste de Nantes a demandé quant à elle. 

Toute la lumière doit être faite rapidement (...) c'est indispensable pour nous toutes et tous, à Nantes et bien au-delà de notre ville, dans toute la France -  Yannick Jadot

Pour le mouvement de gauche Ensemble!44, "Steve est mort des suites de l'action insensée de la police contre des jeunes en train de finir de faire la fête de la musique".

A Saint-Nazaire , le sénateur socialiste de Loire-Atlantique Yannick Vaugrenard a communiqué. " Suite au drame à Nantes au moment de la fête de la musique, qui a vu la chute de plusieurs jeunes dans la Loire du fait de l'intervention des forces de police et la disparition de Steve, l'IGPN vient de rendre des conclusions surprenantes. En conséquence, je demande la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire pour faire en toute transparence la lumière sur ce dramatique événement."

Sur les réseaux sociaux

La parole se déchaine. Celle qui communiquait pour savoir où était Steve, veut savoir désormais qui a tué Steve. Abondamment commentée, la conférence de presse d'Edouard Philippe, avec, à ses côtés, Christophe Castaner Ministre de l'intérieur silencieux, ne passe pas.  
 

La Place Royale symbole de cette affaire

Dans le centre de Nantes, des manifestants ont versé mardi du colorant alimentaire couleur sang dans la fontaine de la Place Royale sur laquelle est accroché un étendard noir portant le nom de Steve. 

"On est tristes bien sûr et on est en colère, mais on maîtrise notre colère pour faire des actions. Il y a un jeune de 24 ans qui est mort noyé un soir de la fête de la musique, et on va pas laisser faire, on va se battre pour que justice soit faite", a déclaré Eric Sagot, membre du collectif à l'origine de l'habillage de la fontaine.

Ce soir près de la Grue Jaune plusieurs parsonnes se sont retrouvées. 
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus