La nuit du rock sur France 3, quatre documentaires présentés par Philippe Manœuvre

Ce lundi 13 janvier à 23.40 France 3 vous propose une nuit du rock exceptionnelle avec la diffusion de quatres documentaires, via son réseau régional et la participation exceptionnelle de Philippe Manœuvre. Il n'y a plus qu'à enfiler le perfecto !

Une nuit qui va faire du bruit, partout en France. 4 documentaires qui retracent les années du Rock made in France. Avec la participation exceptionnelle de Philippe Manœuvre.
Une nuit qui va faire du bruit, partout en France. 4 documentaires qui retracent les années du Rock made in France. Avec la participation exceptionnelle de Philippe Manœuvre.
Ils ont marqué l’histoire du rock en France, par leurs musiques, leurs paroles, leurs blousons et les premiers festivals d’envergure qu’ils ont eu l’audace de monter : de Téléphone, Bijou, Starshooter ou Rachid Taha à Lyon, jusqu’aux premiers concerts français de Nina Hagen, The Cure ou The Clash en Bretagne en passant par la naissance d’une scène Nantaise qui ne cesse d’innover encore aujourd’hui... Une nuit qui va faire du bruit, partout en France. 4 documentaires qui retracent les années du Rock made in France.

Rock, quelques histoires Nantaises

La musique à Nantes est jalonnée de trajectoires artistiques singulières, célèbres ou restées confidentielles. Le réalisateur Samuel Petit retrace 60 ans de rock nantais. Avec Téquila, Picasso Y Los Simios , Elmer Food Beat, Dominique A et Philippe Katherine. 

Le 29 avril 1962, lors d'un traditionnel concours d'accordéon organisé aux Salons Mauduit de Nantes, résonnent pour la première fois des riffs de guitares électriques.
 
Rock ! Quelques histoires nantaises de Samuel Petit
Rock ! Quelques histoires nantaises de Samuel Petit © Supermouche Productions - France Télévisions

Ces quelques notes marquent le début de l'histoire du rock nantais. Dès le début des années 60, puis plus activement dans les années 70-80, Nantes verra ses artistes atteindre progressivement les premiers rangs de la scène françaises.

Tout au long de ces années apparaissent des histoires uniques de musiciens et de groupes.
 Réalisé par Samuel Petit
Coproduit par Supermouche productions et France 3 Pays de la Loire

  

Sauvages, chronique d’une ville rock (1975 – 1985)


De mémoire de Lyonnais, le concert du 29 juillet 1978 à Fourvière restera unique dans l’histoire du rock français. 12h de musique non stop avec Little Bob Story, Bijou, Téléphone, Starshooter, Marie et les Garçons, Au bonheur des Dames, Electric Callas. Ce fut aussi le début d'une ère.
 
© Camp de Base Production

À Lyon en 75, le rock et plus largement les musiques électrifiées sont interdites de séjour, après que le maire Louis Pradel ait décrété le lendemain d’un concert de Led Zepellin théâtre d’échauffourées au Palais des sports : « Plus jamais de musique de sauvages dans ma ville ! ».
 
durée de la vidéo: 00 min 59
Sauvages, chronique d’une ville rock (1975 – 1985)
Réalisateur et auteur : Thierry Gerberon
Production déléguée : Camp de Base Production

 


Nos années Elixir

Le festival Elixir, le premier grand festival de rock en France, débarque en Bretagne au début des années 80 dans le Finistère. Lancé par une bande de passionnés sans le sou, Elixir accueille les plus grands noms de la scène rock pendant 7 ans et fait encore briller les yeux de ceux qui y ont participé, de près ou de loin. Avec The Clash, Muray Head, The Cure, The Stranglers, Nina Hagen.
 
Le Festival Elixir a accueilli de très grands nom comme The Clash, Simple Minds ou encore The Stranglers
Le Festival Elixir a accueilli de très grands nom comme The Clash, Simple Minds ou encore The Stranglers © Morgane production

À l'époque, quelques jeunes se prennent à rêver. iIs ont un peu plus de 20 ans et c'est la scène londonienne qui les fait vibrer, plus que celle de Paris. Parmi eux, Gérard Pont, libraire à Brest. Il organise déjà des concerts à l'auditorium de musique. Il y a aussi Jean-Paul et Pierre Billant, deux cousins agriculteurs qui ont fondé leur propre association, Elixir qui propose des concerts à Landerneau. 
 
durée de la vidéo: 01 min 25
Quand les organisateurs du festival Elixir invitent Murray Head à jouer
Réalisé par Jérôme Trehier et Gérard Pont
Coproduit par Morgane Production et France 3 Bretagne

 

La douce France de Rachid Taha

En 1981, Rachid Taha crée le groupe Carte de séjour à Lyon avec les frères Amini. Une grande partie de ses chansons sont des manifestes politiques forts comme sa reprise de "Douce France" de Charles Trénet.
© THOMAS BREGARDIS / AFP

"La France de Rachid Taha" se raconte comme un voyage. Le voyage d’un jeune immigré maghrébin des années 70, promis à une vie d’ouvrier mais qui a construit une existence d’artiste majeur, mondialement reconnu.

►Rachid Taha, chante "Douce France" de Charles Trenet (doc INA)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture documentaires
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter