Près de 610 000 visiteurs pour le Voyage à Nantes 2022 marqué par le retour des touristes européens

Avec 607 000 visiteurs comptabilisés du 1er juillet au 31 août 2022, soit une fréquentation stable par rapport à 2021, la nouvelle édition du Voyage à Nantes est marquée par le retour des touristes européens.

607 000. C'est le nombre de visiteurs du Voyage à Nantes 2022. Un retour à une fréquentation d'avant covid. Sans battre des records, les chiffres sont stables par rapport à 2021.

Fait marquant de cette nouvelle édition : le retour des touristes européens dans la cité des ducs.

"Ce retour remarquable des clientèles étrangères, couplé à de très bonnes retombées presse nationale et internationale, montrent combien Nantes n’est plus une destination émergente mais, désormais, une destination évidente pour son offre culturelle singulière", souligne Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes.

Les pass touristiques se sont très bien vendus. Parmi les sites qui ont bénéficié de l'effet VAN : les Machines et le musée du château.

De bons chiffres donc, confirmés par des retours positifs côté hôtellerie.

"Se réinterroger sur le rapport à l'espace public"

Autre tendance cette année : les questions posées par la programmation.

"Les œuvres des artistes invités se sont inscrites comme chaque année dans leur rapport à la ville mais de manière plus subtile et dans des lieux qui n’avaient pas encore été investis… Il n’y a pas eu auprès du public local ce qu’on peut appeler un "effet whaou" comme cela avait pu être le cas avec Ugo Schiavi ou Stéphane Thidet lors des éditions précédentes, mais sommes-nous condamnés à produire du spectaculaire ?", s'interroge le directeur du VAN. 

De même, les fortes chaleurs auxquelles nous avons été confrontés et qui désormais vont se reproduire doivent nous pousser à réinterroger notre pratique de l’espace public.

Jean Blaise

Directeur du Voyage à Nantes

Parmi les oeuvres remarquables, remarquées et pérennes  les "Miroirs des temps" de Pascal Convert, connu pour avoir imaginé des vitraux extraordinaires installés dans l'église de Saint-Gildas-des-Bois en Loire-Atlantique.

Leur conception unique fait que les personnages donnent l'impression au visiteur d'être suivi par leur regard de verre des cervidés.

À Nantes, des biches habitent désormais dans la partie ancienne du cimetière de la Miséricorde, celle des concessions à perpétuité édifiées au 19ème siècle, qui se délitent avec la fuite du temps, et que la ville a décidé de laisser réensauvager par la nature.

Statues vigilantes, elles nous accompagnent avec cette faculté inouïe d’être immobiles et en mouvement

Pascal Convert

Artiste

"Dans le berceau de leur regard, elles nous réparent des accidents du passé, de nos faiblesses, de nos oublis, nous qui continuons à vivre. Dans ce cimetière, les fractures des pierres comme du verre nous rappellent les blessures reçues et les éclats d’or des noms gravés et des cicatrices se mêlent pour que l’on se souvienne des nôtres", expliquait l'artiste Pascal Convert lors du lancement de la manifestation.

Un voyage à Nantes en hiver


Nouveau défi à venir : le Voyage en hiver. La manifestation se tiendra du 25 novembre au 1er janvier 2023.

"Nous devons réussir à faire en sorte que cette période des fêtes de fin d’année fasse exister Nantes sur l’échiquier des villes qui ont déjà une notoriété sur cette période de l’année tout en créant de nouveaux rituels étonnants pour nos publics de proximité", conclut Jean Blaise.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité