• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Produire à partir de ses déchets : l'inventeur de l'“économie bleue” Gunter Pauli était à Nantes

Gunter Pauli, chercheur et économiste belge, prône la théorie du "zéro déchet". / © Gelmert Finol/Maxppp
Gunter Pauli, chercheur et économiste belge, prône la théorie du "zéro déchet". / © Gelmert Finol/Maxppp

L'entrepreneur Gunter Pauli était en visite à Nantes  lundi 25 septembre. Inventeur de l'"économie bleue", concept qui repose sur le recyclage de ses propres biens pour en tirer une plus-value, le Belge y a rencontré une trentaine de chefs d'entreprise.

Par V.P.

Ancien importateur d'huile palme, Gunter Pauli est aujourd'hui un industriel repenti. Aujourd’hui, le Belge plaide pour un changement radical grâce à l' « économie bleue », un modèle qui repose le circulaire et le local.
 
Cette économie bleue « permet de faire beaucoup plus avec ce que vous avez déjà, résume le théoricien. Par exemple, lorsque vous prenez un café, vous produisez du marc de café. Avec ceci, vous faites pousser des champignons et les déchets de ces champignons font une bonne nourriture pour une poule, qui vous donne un oeuf ».

Gunter Pauli, théoricien de l'"économie bleue" en visite à nantes
Intervenants: Gunter Pauli, inventeur de l’économie bleue ; Christophe Rozuel, chef d’entreprise ; Karine Forget, cheffe d’entreprise. - France 3 Pays de la Loire - Reportage: Céline Dupeyrat et Vincent Calcagni. Montage : Marie-Catherine Georgelin.


Gunter Pauli produit du papier, qu’il fabrique à base de poussière de pierre, sans l’apport d’aucune goutte d'eau. Quatre usines ont déjà été ouvertes en Chine.
 
Convaincu Gunter Pauli sait aussi être convainquant. « Ça change des discours qui sous-entendent qu’entreprendre c’est difficile. C’est plutôt rafraîchissant, puisqu’il affirme qu’on peut casser les modèles économiques en œuvre, à partir du moment où on a le courage
 
Les possibilités serait-donc infinies. Parmi les révolutions annoncée, un réseau numérique qui se diffuse via la lumière, baptisé Li-Fi. Sans ondes, intégré dans les systèmes d'éclairage publics ou privés, il pourrait se révéler une alternative au Wi-Fi. 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus