Rezé, près de Nantes : des lycéens tentent de mettre le feu pour empêcher les épreuves de contrôle continu du bac

Au lycée Jean Perrin de Rezé en Loire-Atlantique, l'épreuve de contrôle continu d'histoire géographie pour les élèves de première s'est tenue ce matin dans un contexte agité. Un groupe d'élèves a tenté de mettre le feu dans plusieurs zones de l'établissement. 

Le lycée Jean Perrin à Rezé bloqué le 9 janvier 2020
Le lycée Jean Perrin à Rezé bloqué le 9 janvier 2020 © Capture d'écran Twitter @thalinad
Les épreuves d'histoire-géo de première ont eu lieu de 8 heures à 10 heures ce matin au lycée Jean Perrin de Rezé, dans un contexte pour le moins tendu.

Un groupe d'élèves identifiés a tenté de mettre le feu dans plusieurs zones du lycée "pour provoquer une évacuation générale et stopper les épreuves", selon la direction de l'établissement.

"Mise en danger de la vie d'autrui"


"Il s'agit d'un fait grave de mise en danger de la vie d'autrui. Ces mêmes élèves sont également entrés dans les salles de composition pour inciter les élèves à sortir. Quelques élèves qui avaient commencé à plancher ont quitté leur épreuve pour rejoindre le groupe de perturbateurs", précise la direction dans un communiqué.

Zéro pointé


"Les faits sont graves et les élèves perturbateurs seront sanctionnés. Par ailleurs, ceux qui ont quitté leur épreuve, seront évalués avec un zéro puisque leur copie est blanche", conclut Béatrice Drouin, proviseure du lycée Jean Perrin, qui invite les parents à échanger avec leurs enfants sur les conséquences de tels actes.
 
Lundi 3 février, sur les 41 lycées publics et privés organisant des épreuves de contrôle continu du baccalauréat, les E3C, 3 lycées du Mans ont dû reporter leurs épreuves. Il s'agit des établissements Bellevue, Yourcenar et Le Mans Sud.

Ce mardi 4 février, les épreuves ont été reportées aux lycées Clemenceau à Nantes, Du Bellay à Angers et Yourcenar au Mans.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société faits divers