• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Solitaire Urgo Le Figaro : les 47 voiliers arrivent à Nantes

À Nantes, les Figaro ont croisé l'Hermione, avant que cette dernière ne quitte les quais de Loire, lundi 27 mai autour de 17h. / © Christophe François
À Nantes, les Figaro ont croisé l'Hermione, avant que cette dernière ne quitte les quais de Loire, lundi 27 mai autour de 17h. / © Christophe François

Ils vont passer toute la semaine à Nantes : les 47 voiliers qui disputeront la Solitaire Urgo Le Figaro. Le départ de la course sera donné dimanche 2 juin au large de la Baule.
 

Par Eleonore Duplay

Après les vieux gréements de l'événement Débord de Loire, c'est au tour des voiliers qui disputeront la Solitaire Urgo Le Figaro de remonter le fleuve et d'amarrer à Nantes, pour une semaine.

Attendus dès ce lundi 27 mai, à midi, les  47 navires rejoignent le Belem le long du quai de la Fosse, sur la rive gauche du fleuve. Flambants neufs car sortis en janvier des chantiers Bénéteau, à Cheviré, les voiliers ne feront que croiser le célèbre trois-mâts, dont le départ de Nantes est annoncé pour 17 heures.


Des skippers de renom pour la 50e édition


Toute la semaine, un village de la Solitaire Urgo le Figaro permettra d'admirer les bateaux, et surtout, de rencontrer les skippers participant à la 50e édition de la course.

Parmi les plus attendus, Jérémie Beyou, sur Charal, Michel Desjoyeaux sur Lumibirs et Yann Eliès sur St Michel, ont en commun d'avoir gagné trois fois la Solitaire. Mais on pourra aussi croiser Loïck Peyron ou Armel Le Cléac'h, vainqueur du dernier Vendée Globe.

Au cours de la semaine, la nouvelle génération de voiliers de type Figaro Bénéteau 3 sera passée au crible des contrôles, avant de s'élancer dimanche 02 juin, dans l'après-midi, depuis la baie de la Baule, pour la première étape vers Kinsale en Irlande. 




 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus