• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Solitaire Urgo Le Figaro : départ le 2 juin des quais de Nantes

Cinq des six anciens gagnants de la Solitaire du Figaro qui seront au départ de l'édition 2019 / © Stéphanie Pasgrimaud France 3
Cinq des six anciens gagnants de la Solitaire du Figaro qui seront au départ de l'édition 2019 / © Stéphanie Pasgrimaud France 3

C'est une première, les 47 inscrits et préinscrits à l'édition 2019 de la Solitaire Urgo Le Figaro partiront de Nantes pour une parade jusqu'à Saint-Nazaire. Départ officiel ensuite sous le pont qui enjambe l'Estuaire de la Loire.

Par Olivier Quentin

Seulement cinq femmes sur les trente-six inscrits, la parité a encore quelques milles à parcourir avant de franchir la ligne d'arrivée de la Solitaire Urgo Le Figaro.

Pour le reste, sachez que six anciens vainqueurs seront à nouveau au départ : Alain Gautier, Jérémie Beyou, Yann Eliès, Michel Desjoyeaux, Armel Le Cleac'h et Charles Caudrelier.

Enfin, quatorze petits nouveaux tenteront de se faire une place au milieu de ces prestigieux anciens.

Quant au programme, il convoque les amateurs de voile dès le week-end des 25/26 mai pour Débord de Loire, une fête tout au long de la Loire entre Nantes et Saint-Nazaire pour laquelle sont invités de vieux gréements de renom comme le Belem ou l'Hermione.

Le lendemain lundi 27 juin, ouverture du village sur le quai de la Fosse à Nantes, les bateaux des concurrents validés arriveront pour partie dans la journée. 

Les inscriptions et les contrôles se feront dans les jours qui suivent. 

Présentation des skippers au public le samedi 1er juin à 18h.

Il faudra être de bonne heure sur les quais de Nantes pour assister au départ des bateaux prévu le dimanche 2 juin à partir de 8h30. Ils navigueront  jusqu'à Pornichet pour un départ officiel de la course sous le pont de Saint-Nazaire à 16h10.

Quatre étapes mèneront les concurrents de Saint-Nazaire à Dieppe en passant par Kinsale (Angleterre) et Roscoff. Arrivée prévue le 26 juin à Dieppe.

Cette cinquantième édition est marquée par l'arrivée d'une nouvelle génération de voiliers, le Figaro Bénéteau 3, 9m75, équipé de foils. Les connaisseurs remarqueront qu'ils sont implantés plus haut par rapport à la ligne de flottaison que sur les IMOCA du Vendée-Globe.

Une nouveau monocoque donc qui met tout le monde à égalité puisque rares sont ceux qui auront pu jouer avec avant ce départ.

Le talent fera donc la différence, c'est bien là le principe de la Solitaire Urgo Le Figaro.

Quatre étapes mèneront les concurrents de Saint-Nazaire à Dieppe en passant par Kinsale (Angleterre) et Roscoff. Arrivée prévue le 26 juin à Dieppe.
 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus