Someday festival : deux soirées qui pourraient bien vous faire perdre tout contrôle

Purpulse
Purpulse

Tout nouveau tout beau tout chaud le Someday Festival première édition enflammera le Ferrailleur à Nantes le temps de deux belles soirées de concerts les 6 et 7 octobre. À l'affiche six groupes qui vont faire ou font déjà parler d'eux à grands coups de riffs. Rock'n'roll is not dead... 

Par Eric Guillaud

Non, le rock n'est pas mort. Il est même en très très bonne santé. Il suffit pour s'en assurer de regarder la production actuelle, les festivals qui fleurissent à droite et à gauche, et l'affiche de ce nouveau rendez-vous au Ferrailleur organisé par Someday Prod', structure associative nantaise qui s'occupait jusqu'ici de la promotion artistique de groupes tels que Purpulse ou Giant Jack.

Pourquoi un nouveau festival rock à Nantes ? Que peut-il apporter de plus ?

"Il apporte une découverte sur des groupes plutôt indés rock...", explique Florian le programmateur du festival "car c'est le style de musique dans lequel nous existons et dans un lieu comme Le Ferrailleur qui est une référence à Nantes pour ce type de concerts".

"Nous voulons vraiment que le public puisse découvrir de nouveaux groupes et continue de les suivre après. La programmation est faite dans ce sens là, la découverte et la qualité. Nous essayons de repérer les groupes étant à un moment charnière de leur "carrière" : qui tournent pas mal, de bonne qualité, commençant à faire parler d'eux mais restant accessibles".

"Ça demande de la curiosité et des "prises de risques" mais c'est vraiment excitant. Par exemple, lorsque l'on voit la carrière d'un groupe comme Last Train et se dire que l'on a été les premiers à les faire venir à Nantes, au Ferrailleur un dimanche soir en novembre 2015, c'est une belle fierté".

POGO CAR CRASH CONTROL - Crève (clip)

À l'affiche cette année, six groupes de rock aussi bruyants qu'essentiels à commencer par la sensation rock enragé du moment, les Pogo Car Crash Control que vous pouvez retrouver en interview ici. Attention, ça décoiffe...

Et si les Pogo ne suffisent pas à soulager votre immense appétit en riffs acérés, alors sachez que le même soir, vendredi, joueront également les Castelbriantais PurPulse dont on vous a présenté récemment le nouveau clip et les Nantais The Psychotic Monks...

The Psychotic Monks - The Great Escape (Official Video)

Mais ce n'est pas fini, le lendemain, samedi donc, retour au Ferrailleur avec à nouveau trois groupes, les Ch'tis Bison Bisou, les Parisiens Parlor Snakes et les Angevins The Blind Suns dont l'album devrait incessamment sortir...

THE BLIND SUNS [LIVE] - Shakin' all over

Vous hésitez encore ? Florian vous explique pourquoi il ne faut pas faire l'impasse : "Trois groupes par soir que l'on ne reverra peut être jamais au Ferrailleur mais plutôt au Stereolux pour le double du prix dans 1 ou 2 ans... Il faut se laisser guider par la curiosité et profiter des concerts qui seront tous de grande qualité, c'est une garantie !".

Plus d'infos sur le festival ici

Sur le même sujet

toute l'actu musique

ITV Philippe Maindron à propos de Johnny

Près de chez vous

Les + Lus