VIDÉO. Arbre aux hérons : la fin d’un rêve ?

Émission spéciale sur l'abandon du projet de l'arbre aux hérons ©France Télévisions

Cette semaine dans dimanche en politique, retour sur un feuilleton de plus de 20 ans, qui a trouvé son épilogue avec une décision choc : l’abandon de l’arbre aux hérons par la maire de Nantes. À voir ce dimanche 18 septembre à 11h30.

Projet pharaonique, devenu imbroglio juridique, et dont la facture s'envole. Elle est passée de 32 à 80 millions d'euros, un coût jugé déraisonnable par Johanna Rolland. 

Johanna Rolland, la maire de Nantes, a mis un terme au projet culturel de l'arbre aux hérons ©France Télévisions

Après l’abandon du YelloPark, le projet de grand stade, c’est un nouveau coup dur pour la maire socialiste. Dans un entretien spécial avec Virginie Charbonneau , elle revient sur ce “choix de raison”.

durée de la vidéo : 00h11mn25s
Johanna Rolland, maire de Nantes s'explique sur l'abandon du projet de l'arbre aux hérons ©France Télévisions

 L’abandon de l’arbre aux hérons signe t il un coup d’arrêt au développement culturel de la Métropole ? Pour en débattre, trois invités sur le plateau de Dimanche en politique :

  • Julie Laernoes, Députée (EELV) de la 4e circonscription de Nantes
  • Fabrice Roussel, Vice-président de Nantes Métropole, en charge du tourisme et des infrastructures culturelles
  • Julien Bainvel : Conseiller métropolitain (LR)

►Dimanche en Politique spécial abandon de l'arbre aux hérons de Nantes, à voir ce dimanche 18 septembre à 11h30 et en replay sur france.tv

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité