Voyage à Nantes : les 700 statues de la place Royale à vendre

Publié le Mis à jour le

Un Atlas portant le monde sur ses épaules, un guerrier romain, un lion... le choix est grand pour ceux que ce genre de décoration de jardin intéressent. Les statues du Voyage à Nantes sont à vendre et déménagent tranquillement de la place Royale.

C'est l'œuvre de Stéphane Vigny, plus de 550 statues antiques posées en étoile autour de la fontaine de la place Royale. Et c''était l'une des étapes artistiques du Voyage à Nantes 2019.



Aucune n'a été sculptée par l'artiste, elles ont été commandées à la société "Le Bon Vivre" basée à Rians, entre Bourges et Sancerre, dans le Cher. 



"On avait déjà travaillé avec cet artiste il y a quelques années, nous a raconté Antonio Lopes le patron. On l'a dépanné pour cette création. Il faut pouvoir produire des quantités comme ça !"

 

402 € pour le christ



700 statues avaient été commandées car il en fallait aussi en secours, en cas de vandalisme.



C'était un prêt/location au Voyage à Nantes et maintenant elles sont toutes à vendre sur le site de l'entreprise de Le Bon Vivre. Sous l'onglet promo, les prix sont détaillés.



Ainsi, un Christ Rédempteur grand modèle se vend 402.40 €, un sanglier 133.60 € et une femme dénudée 198.40 €. Ce qui correspond semble-t-il à -20% par rapport aux prix catalogue.



Une cinquantaine ont été déjà vendues, il y a donc encore du choix.



"Dans un jardin c'est magnifique"...



"On a des clients qui ont beaucoup de goût assure Antonio qui fait réaliser  ces statues en Italie, au Portugal et en Espagne. Dans un jardin c'est magnifique !"



On veut bien le croire. 



Depuis lundi, la place Royale est vidée de ses personnages.
"J'espère qu'il y aura une compensation pour les statues qui ont été dégradées" s'inquiète Antonio très heureux toutefois que le public ait apprécié la création de Stéphane Vigny.



"Ça nous fait connaître !" conclut-il.



Précision : la fontaine de la place Royale n'est pas à vendre.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité